Ius singulare

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le ius singulare (du latin, littéralement « droit singulier ») est le droit spécial pour certains groupes de la population, des biens, ou des relations juridiques (car il s'agit d'une exception aux principes généraux du système juridique), généralement contraire au droit ordinaire (ius commune). Un exemple est la loi des testaments écrits par les citoyens durant les campagnes militaires, qui sont exempts des solennités généralement exigées pour les citoyens écrivant des testaments dans des circonstances normales.

Sources[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]