Ius naturale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le ius naturale (du latin, littéralement « droit naturel ») est un concept que les juristes ont développé pour expliquer pourquoi tous les gens semblent obéir à quelques lois. Leur réponse est que le « droit naturel » inculqué à tous est un sens commun.

Les juristes romains se sont demandé pourquoi le ius gentium (les lois qui s'appliquent aux citoyens romains et aux pérégrins) est généralement accepté par tous ceux qui vivent dans l'Empire romain. Leur conclusion est que ce droit a un sens pour une personne raisonnable et ainsi est suivi. On a donc appelé tout droit qui aurait un sens à une personne normale le ius naturale.

L'esclavage par exemple fait partie du ius gentium de l'Empire car l'esclavage est connu et accepté comme un fait dans toutes les parties du monde connu, néanmoins il n'a pas de sens pour une personne raisonnable. Forcer les gens à travailler pour d'autres n'est pas naturel. Donc l'esclavage fait partie du ius gentium, et non pas du ius naturale. Il est important de noter, cependant, que le ius naturale des juristes romains n'est pas le même que celui qu'implique le droit naturel moderne.

Sources[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]