Itzamna

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Itzamna, à droite, discutant avec le dieu du maïs (dessin du mayaniste William E. Gates de la page 9 du Codex de Dresde).

Itzamna était une importante divinité du panthéon Maya. Il était le fils d'Hunab, le créateur ; on le représentait sous les traits d'un aimable vieillard aux joues creuses, au nez busqué et proéminent.

Itzamma était le dieu du Ciel, de la Nuit et du Jour. Dans ces deux dernières fonctions, il était étroitement lié à Kinich Ahau, le dieu de soleil, "le seigneur de l'Œil du Soleil", que l'on adorait particulièrement à Izamal, au nord du Yucatan, et à Ix Chel, la déesse de lune dont il était sans doute l'époux.

Il avait inventé l'écriture, les livres et établi les cérémonies religieuses. Il a donné le nom aux diverses contrées du Yucatan. Il enseignait la médecine aux guérisseurs. C'était une divinité bienveillante qui était plutôt adorée par les classes riches de la société.

Itzamna était l’objet d’un culte au début de chaque année : on lui sacrifiait un chien voire un homme. Le sacrifié était précipité du haut d’une pyramide. Une fois au sol, on lui arrachait le cœur pour en faire l’offrande au dieu.