Ittre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ittre
Le château
Le château
Blason de Ittre
Héraldique
Drapeau de Ittre
Drapeau
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Communauté Drapeau de la Communauté française de Belgique Communauté française
Province Drapeau de la province du Brabant wallon Province du Brabant wallon
Arrondissement Nivelles
Bourgmestre Ferdinand Jolly (IC)
Majorité IC - Ittre Plus
Sièges
Intérêts Citoyens
Ittre Plus
PA
ECOLO
17
7
7
2
1
Section Code postal
Ittre
Virginal-Samme
Haut-Ittre
1460
1460
1461
Code INS 25044
Zone téléphonique 067
Démographie
Gentilé Ittrois(e)
Population
– Hommes
– Femmes
Densité
6 553 (1er janvier 2014)
49,37 %
50,63 %
188 hab./km2
Pyramide des âges
– 0–17 ans
– 18–64 ans
– 65 ans et +
(1er janvier 2013)
22,81 %
61,98 %
15,20 %
Étrangers 5,31 % (1er janvier 2013)
Taux de chômage 9,77 % (octobre 2013)
Revenu annuel moyen 15 434 €/hab. (2011)
Géographie
Coordonnées 50° 38.93′ N 4° 15.8′ E / 50.64883, 4.263350° 38.93′ Nord 4° 15.8′ Est / 50.64883, 4.2633  
Superficie
– Surface agricole
– Bois
– Terrains bâtis
– Divers
34,92 km2 (2005)
70,87 %
8,06 %
18,08 %
2,99 %
Localisation
Situation au sein de la province du Brabant wallon
Situation au sein de la province du Brabant wallon

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte administrative de Belgique
City locator 14.svg
Ittre

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte topographique de Belgique
City locator 14.svg
Ittre
Liens
Site officiel ittre.be

Ittre (en néerlandais Itter, en wallon Ite) est une commune francophone de Belgique située en Région wallonne dans la province du Brabant wallon.

Au 1er janvier 2008, la population totale de cette commune est de 6 137 habitants (3 008 hommes et 3 129 femmes). La superficie totale est de 35,17 km2.

Ittre est jumelée depuis 1992 avec la commune française d'Écueillé (Indre).

Situation géographique[modifier | modifier le code]

Située dans l'ouest de la province du Brabant wallon, la commune d'Ittre s'étend sur 35 km2. Depuis la fusion des communes de 1977, l'entité regroupe trois villages : Haut-Ittre, Ittre et Virginal-Samme.

Le village d'Ittre a longtemps été considéré comme étant situé au centre géographique de la Belgique, spécificité symbolisée par un monument composé de meules au milieu du village. Mais les relevés géographiques officiels avaient néanmoins oublié de prendre en compte le rattachement des Cantons de l'Est à la Belgique en 1919. Le centre géographique s'en était dès lors retrouvé déplacé à Nil-Saint-Vincent, un autre village brabançon. Il faudra toutefois attendre 1998 pour que l'erreur soit définitivement corrigée avec l'inauguration d'un nouveau monument moderne à Nil-Saint-Vincent. Ittre a néanmoins conservé le sien.

La commune est surplombée de magnifiques bois (bois de Jatsous).

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Ittre est traversée par la Sennette, le Ry-Ternel et quelques ruisseaux ainsi que par le canal Bruxelles-Charleroi. On peut retrouver une écluse d'une dénivellation de 14 mètres basée sur des plans de Léonard de Vinci.

Origines des noms des trois villages[modifier | modifier le code]

Ittre doit son nom au latin « Ittrae » qui signifie « Ville d'eau ». Haut-Ittre est le nom donné au village surplombant Ittre. Virginal tirerait son nom de « Versus Altum », nom donné par les Gallo-Romains en raison de sa situation culminante.

Notre-Dame d'Ittre[modifier | modifier le code]

L'histoire de Notre-Dame d'Ittre commence à Bois-Seigneur-Isaac.

En 1096, Isaac et son fils, Seigneurs de ce village, participèrent à la première Croisade. Ils furent faits prisonniers par les Sarrasins lors du siège de Jérusalem. Durant leur détention, ils invoquèrent la Vierge Marie pour lui demander leur libération, promettant qu'ils lui érigeraient une chapelle à l'emplacement même où son image figurait déjà : contre un tilleul non loin du château. Libérés de leurs chaînes, ils parviennent à rentrer au pays et s'acquittent de leur vœu.

En 1336, un terrible fléau s'abat sur la région : la peste.

Notre-Dame de Bois-Seigneur-Isaac est alors amenée solennellement en procession de village en village. Mais, arrivée à Ittre, la Madone est déposée et l'épidémie s'arrête subitement.
Dans ces conditions, la Vierge ne pouvait plus quitter Ittre, malgré les protestations des habitants de Bois-Seigneur-Isaac et les nombreux procès ecclésiastiques qui, assez curieusement, tranchèrent le litige en faveur de l'église d'Ittre.

Pour remercier Notre-Dame de tous ses bienfaits, les Seigneurs de l'époque, Etienne Sire d'Ittre et Englebert d'Enghien, Seigneur de Fauquez, lui construisirent une chapelle en 1371.
Elle fut rebâtie en 1590 : la chapelle où figure la statue de Notre-Dame est un vestige de la chapelle de cette époque. La démolition de l'ancienne église en 1896 l'ayant épargnée.

Ces mêmes Seigneurs instaurèrent aussi une procession en mémoire de Notre-Dame.
C'est ainsi que depuis 1384, se déroule à Ittre une procession en son honneur qui doit avoir lieu tous les ans à la fête de l'Assomption, le 15 août.
La statue miraculeuse de la Vierge est portée en procession dans les campagnes, accompagnée de la fanfare, de cavaliers et de bannières locales. Elle est suivie par une foule assidue et recueillie.

Économie[modifier | modifier le code]

  • La commune d'Ittre possède une chocolaterie, l'entreprise Baptista, réputée pour ses pralinés. Chocolaterie Baptista
  • La majorité des emplois de la commune sont du secteur tertiaire, avec de nombreux services, notamment dans le tourisme (nombreux restaurants).
  • Grâce à son patrimoine historique et à son environnement, la commune d'Ittre a fortement développé les activités liées au tourisme.
  • Avec un revenu moyen de 15 500 euros par habitant, les Ittrois font partie des personnes les plus fortunées du Brabant-Wallon.

Patrimoine[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Rémy (1896-1899, architecte Clément Léonard), à Ittre. Cette église renferme un trésor avec la châsse de Sainte-Lutgarde.
  • Église Saint-Laurent de Haut-Ittre, d'origine romane.
  • Église Saint-Pierre, du XIXe siècle, à Virginal.
  • Le Château d'Ittre, reconstruit en 1875, dans un magnifique parc dessiné en 1884.
  • Ancienne brasserie seigneuriale.
  • Le Musée de la Forge.
  • Le Musée du Folklore.
  • La Tour d'Asquempont, vestige médiéval, à Virginal.
  • La Maison du Baudet, du XVIIIe siècle, à Virginal.
  • Le patrimoine immobilier classé

Forces politiques ittroises[modifier | modifier le code]

Résultats des élections communales d'octobre 2012
  • Intérêts Citoyens (IC), ex - Intérêts Communaux : 39,36 %, 7 sièges
  • Participation & alternatives (PA) : 13,93 %, 2 sièges
  • Ittre PluS - Liste du Bourgmestre (Parti Socialiste, PS) : 35,31 %, 7 sièges
  • Écolo : 11,40 %, 1 siège

Suite aux négociations, la nouvelle majorité est composée des IC et de Ittre PluS. Ferdinand Jolly (IC) devient bourgmestre.

Résultats des élections communales d'octobre 2006
  • Intérêts communaux (IC) : 43,14 %, 8 sièges
  • Participation & alternatives (PA) : 18,59 %, 3 sièges
  • Ittre PluS (Parti Socialiste, PS) : 24,35 %, 4 sièges
  • Écolo : 13,93 %, 2 sièges

À partir du 4 décembre 2006, le nouveau Collège Communal s'installera (PS, Ecolo et PA) avec Axel François (PS) comme bourgmestre.

Résultats des élections communales de 2000
  • Intérêts communaux (IC) : 43 % et 8 sièges
  • Participation & Alternatives (PA) : 22 % et 4 sièges
  • Parti socialiste (PS) : 20 % et 3 sièges
  • Ecolo : 13 % et 2 sièges

Ittrois célèbres[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]