Ite missa est

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Ite)
Aller à : navigation, rechercher
Chant grégorien
Image illustrative de l'article Ite missa est
Plain-chant
Neumes
Modalité grégorienne
Répertoire grégorien
Introït - Kyrie - Gloria - Graduel - Alléluia - Trait - Séquence - Credo - Offertoire - Préface - Sanctus - Agnus Dei - Communion - Ite

Genres: Antienne - Hymne - Répons

Articles sur la musique sacrée

Ite missa est est une formule latine utilisée lors de l'eucharistie par les églises catholiques de rite romain.

Description[modifier | modifier le code]

Dans la forme extraordinaire du rite romain ainsi que dans sa forme ordinaire lorsque la célébration est en latin, la messe se conclut par la formule d'envoi en mission, chantée par le prêtre ou le diacre qui fait face aux fidèles, « Ite, missa est ». La traduction de cette formule en bas latin signifie « Allez, c'est la mission »[1]. Comme les fidèles comprenaient de moins en moins le latin à partir de l'époque médiévale, ils traduisirent cette phrase par : « allez, la messe est (dite) » puisque c'était la dernière phrase de la messe[2]. L'évolution du terme « missa », par déformation gallo-romaine, a donné en français le mot messe. Cette phrase est prononcée après la prière post-communion (qui dépend du propre du jour) et précède la bénédiction solennelle donnée par le prêtre[3].

En certaines circonstances liturgiques plus solennelles, l'invitation est remplacée par Benedicamus Domino, soit en français « (Nous) bénissons le Seigneur », ce qui est une invitation à continuer la prière, contrairement à l'autre formule, qui indique que la messe s'achève.

Quand le prêtre ou le diacre prononce Benedicamus Domino, comme il s'implique également dans cette formule (forme de la première personne du pluriel), il reste face à l'autel, ce qui permet d'ailleurs de s'adresser également au Seigneur, comme l'invite la phrase, contrairement à la formule « Ite, missa est », où le prêtre s'adresse aux fidèles (deuxième personne du pluriel) ; il se tourne donc dans ce cas fort logiquement vers eux.

Quelle que soit la formule, l'assemblée des fidèles répond « Deo gratias », parfois sur le même ton utilisé pour chanter « Ite, missa est ».

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Maurice Zundel, « Ite missa est! Allez, c'est la mission! », sur mauricezundel.com,‎ 12 juillet 2011 (consulté le 20 décembre 2013)
  2. [vidéo] Loïc Landrau, « Pourquoi parle-t-on de messes basses ? », Le pourquoi du comment, sur ktotv.com,‎ 14 décembre 2013 (consulté le 20 décembre 2013)
  3. « Définition : Messe », sur eglise.catholique.fr (consulté le 20 décembre 2013)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :