It Takes a Nation of Millions to Hold Us Back

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

It Takes a Nation of Millions to Hold Us Back

Album de Public Enemy
Sortie Drapeau : États-Unis 14 avril 1988
Enregistré 1987
Greene Street Recording
Chung King Studios
New York
Durée 57:51
Genre Rap East Coast, rap hardcore, rap politique
Producteur Chuck D, Hank Shocklee, Rick Rubin (Prod. exéc.)
Label Def Jam
Columbia
CK-44303

Albums de Public Enemy

Singles

  1. Rebel Without a Pause
    Sortie : Novembre 1987
  2. Bring the Noise
    Sortie : Janvier 1988
  3. Don't Believe the Hype
    Sortie : Juin 1988
  4. Night of the Living Baseheads
    Sortie : Octobre 1988
  5. Black Steel in the Hour of Chaos
    Sortie : 1989

Notation des critiques

Compilation des critiques
Périodique Note
Allmusic 5 étoiles sur 5[1]
Robert Christgau A+[2]
NME 10/10[3]
Q 4 étoiles sur 5[3]
Rolling Stone 4.5 étoiles sur 5[4]
Slant Magazine 4.5 étoiles sur 5[5]
Sputnikmusic 5 étoiles sur 5[6]

It Takes a Nation of Millions to Hold Us Back est le deuxième album studio de Public Enemy, sorti le 14 avril 1988.

Cet album, avec son importante utilisation de samples et ses paroles très engagées politiquement, a rencontré un immense succès et a eu un impact phénoménal à sa sortie. Il est de fait considéré comme l'un des albums les plus influents de l'histoire du hip-hop.

Présentation[modifier | modifier le code]

Samples[modifier | modifier le code]

L'album est notamment remarquable par sa riche et intense utilisation du sampling.

Dans une interview donnée quelques années après la sortie de l'album par le producteur Hank Shocklee, celui-ci a exposé la grande difficulté, d'un point de vue financier, que supposerait aujourd'hui la réalisation du même travail, en raison des restrictions et des coûts supplémentaire mis en place depuis pour l'usage d'enregistrements soumis au droit d'auteur, question dont, selon lui, personne ne se souciait à l'époque[7].

Références des titres[modifier | modifier le code]

Les titres de certaines chansons se réfèrent à des titres d'autres œuvres issues de la culture populaire. Ainsi :

Réception[modifier | modifier le code]

Largement considéré comme le chef-d'œuvre du groupe, l'album apparaît régulièrement dans des sélections d'albums les plus importants ou influents[9],[10],[11].

En 2003, l'album est classé 48e dans la liste des Les 500 plus grands albums de tous les temps du magazine Rolling Stone ; il s'agit du plus haut rang pour un album de hip-hop[12]. Acclaimedmusic.net classe l'album 17e « meilleur album de tous les temps » et « plus grand album de hip-hop ».

Time l'a qualifié d'un des « 100 plus grands albums de tous les temps » en 2006[13]. Kurt Cobain, icône du mouvement grunge, classait It Takes a Nation of Millions to Hold Us Back parmi ses 50 albums favoris dans ses journaux intimes[14].

Influences[modifier | modifier le code]

L'album a lui-même à son tour été samplé par d'autres artistes par la suite, notamment Madonna (Justify My Love sur l'album The Immaculate Collection), Jay-Z (Show Me What You Got sur Kingdom Come), The Game (Remedy sur Doctor's Advocate) , Ice Cube (Friday, sur la bande originale du film Friday) et Busta Rhymes (Shut 'Em Down 2002 sur Genesis).

Le morceau Black Steel in the Hour of Chaos a été repris par Tricky, en 1995, sur son album Maxinquaye ainsi que par le groupe de death metal Sepultura sur Revolusongs.

En 2008, l'album a été joué dans son intégralité au festival All Tomorrow's Parties, dans le cadre des séries rétrospectives Don't Look Back.

En 1991, Chuck D a enregistré une nouvelle version de Bring the Noise en collaboration avec le groupe Anthrax.

Liste des titres[modifier | modifier le code]

No Titre Contient un (des) sample(s) de[15] Durée
1. Countdown to Armageddon 1:40
2. Bring the Noise It's My Thing de Marva Whitney

Funky Drummer de James Brown
The Grunt des J.B.'s
Get Up, Get Into It, Get Involved de James Brown
Fire & Fury Grass Roots Speech (Side Two) de Malcolm X
I Don't Know What This World Is Coming To des Soul Children featuring Jesse Jackson
The Assembly Line des Commodores
Get Off Your Ass and Jam de Funkadelic
Fantastic Freaks at the Dixie de DJ Grand Wizard Theodore and The Fantastic Five

Give It Up or Turnit a Loose (Remix) de James Brown
3:46
3. Don't Believe the Hype Silly Rabbit, Trix Are for Kids de The Trix Rabbit and The Trix Kids

Escape-Ism de James Brown
I Got Ants in My Pants de James Brown
Do the Funky Chicken (Live) de Rufus Thomas
Synthetic Substitution de Melvin Bliss
Catch a Groove de Juice

Fugitive de Whodini
5:19
4. Cold Lampin' With Flavor Gimme Some More des J.B.'s

I Know You Got Soul de Bobby Byrd
Jungle Fever des Chakachas
Funk It Up (David's Song) de Sweet
Here We Go (Live at the Funhouse) de Run–D.M.C.
Lesson 1 (The Pay-Off Mix) de Double Dee & Steinski
(You Gotta) Fight for Your Right (To Party!) des Beastie Boys

No More Music by the Suckers de Will C. featuring Mr. Magic
4:17
5. Terminator X to the Edge of Panic The Grunt des J.B.'s

Get Up, Get Into It, Get Involved de James Brown
Flash's Theme de Queen
Love Rap de Spoonie Gee and The Treacherous Three
Bad de Big Audio Dynamite
Rebel Without a Pause de Public Enemy

Bring the Noise de Public Enemy
4:31
6. Mind Terrorist Bring the Noise de Public Enemy

Terminator X Speaks With His Hands' de Public Enemy

Black Steel in the Hour of Chaos de Public Enemy
1:21
7. Louder Than a Bomb Who's Gonna Take the Weight de Kool & The Gang

Long Red de Mountain
Catch a Groove de Juice
Here We Go (Live at the Funhouse) de Run–D.M.C.
Fantastic Freaks at the Dixie de DJ Grand Wizard Theodore and The Fantastic Five
It's Yours de T La Rock and Jazzy Jay
One for the Treble (Fresh) de Davy DMX
AJ Scratch de Kurtis Blow

(You Gotta) Fight for Your Right (To Party!) des Beastie Boys
3:37
8. Caught, Can We Get a Witness? Son of Shaft des Bar-Kays
Hot Pants (Bonus Beats) de Bobby Byrd
4:53
9. Show 'Em Whatcha Got Darkest Light du Lafayette Afro Rock Band

Son of Shaft/Feel It des Bar-Kays
Bring the Noise de Public Enemy

Louder Than a Bomb de Public Enemy
1:56
10. She Watch Channel Zero?! Funky Drummer de James Brown
Angel of Death de Slayer
3:49
11. Night of the Living Baseheads I Can't Get Next to You des Temptations

The Grunt des J.B.'s
Scorpio de Dennis Coffey and The Detroit Guitar Band
Rock Steady d'Aretha Franklin
I Don't Know What This World Is Coming To des Soul Children featuring Jesse Jackson
Son of Shaft/Feel It des Bar-Kays
Do the Funky Chicken (Live) de Rufus Thomas
Fame de David Bowie
Christmas Rappin' de Kurtis Blow
UFO d'ESG
Rappin' Ain't No Thing des Boogie Boys featuring Disco Dave, Kid Delight et Kool Ski
Do It, Do It des Disco Four
Funkbox Party du Masterdon Committee
Sucker M.C.'s (Krush Groove 1) de Run–D.M.C.
My Mike Sounds Nice de Salt-n-Pepa

Bring the Noise de Public Enemy
3:14
12. Black Steel in the Hour of Chaos Hyperbolicsyllabicsesquedalymistic d'Isaac Hayes

Living for the City de Stevie Wonder
Little Green Apples des Escorts

Bring the Noise de Public Enemy
6:23
13. Security of the First World 1:20
14. Rebel Without a Pause Funky Drummer de James Brown

The Grunt des J.B.'s
I Don't Know What This World Is Coming To des Soul Children featuring Jesse Jackson
Get Up Offa That Thing de James Brown
Rock Music de Jefferson Starship
Pee-Wee's Dance de Joeski Love

Rock 'N Roll Dude de Chubb Rock
5:02
15. Prophets of Rage Cold Sweat de James Brown

Shining Star d'Earth, Wind and Fire
Pump That Bass d'Original Concept
Bring the Noise de Public Enemy
Miuzi Weighs a Ton de Public Enemy

The Payback Mix (Keep on Doing What You're Doing but Make It Funky) de James Brown
3:18
17. Party for Your Right to Fight Sing a Simple Song de Sly and the Family Stone

Get Up, Get Into It, Get Involved de James Brown
I Know You Got Soul de Bobby Byrd
Get Up, Stand Up de Bob Marley and The Wailers
Butt-to-Butt Resuscitation de Funkadelic
(You Gotta) Fight for Your Right (To Party!) des Beastie Boys
Bring the Noise de Public Enemy

Terminator X Speaks With His Hands de Public Enemy
3:24

Personnel[modifier | modifier le code]

  • Producteurs : Rick Rubin (producteur exécutif), Eric « Vietnam » Sadler (assistant), Carl Ryder, Hank Shocklee
  • Chant : Professor Griff, Chuck D, Fab 5 Freddy, Flavor Flav, Erica Johnson, Oris Josphe, Harry Allen
  • Ingénieurs : John Harrison, Jeff Jones, Nick Sansano, Chuck Valle, Greg Gordon, Jim Sabella, Matt Tritto, Christopher Shaw
  • Mixage : Steven Ett, Rod Hui, Keith Boxley, Chuck Chillout
  • Scratches : Norman Rogers, Johnny Juice Rosado
  • DJ : Terminator X, Johnny Juice Rosado
  • Photographie : Glen E. Friedman
  • Programmation : Hank Shocklee, Eric « Vietnam » Sadler
  • Superviseur de production : Bill Stephney

Classement dans les charts[16][modifier | modifier le code]

Album[modifier | modifier le code]

Chart (1988) Classement
Billboard 200 42
Top R&B/Hip-Hop Albums 1

Singles[modifier | modifier le code]

Chanson Chart (1988) Classement
Bring the Noise Hot R&B/Hip-Hop Songs 56
Don't Believe the Hype Hot R&B/Hip-Hop Songs 18
Hot Dance Music/Club Play 21
Hot Dance Music/Maxi-Singles Sales 17
Night of the Living Baseheads Hot R&B/Hip-Hop Songs 62
Chanson Chart (1989) Classement
Black Steel in the Hour of Chaos Hot R&B/Hip-Hop Songs 86
Hot Rap Songs 11

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Public Enemy It Takes a Nation of Millions to Hold Us Back Review », Allmusic (consulté le 2 mai 2013)
  2. (en) « Public Enemy It Takes a Nation of Millions to Hold Us Back », Robert Christgau (consulté le 2 mai 2013)
  3. a et b (en) Public Enemy It Takes a Nation of Millions to Hold Us Back, CD Universe. Consulté le 2 mai 2013
  4. (en) « Public Enemy It Takes a Nation of Millions to Hold Us Back Review », Rolling Stone (consulté le 2 mai 2013)
  5. (en) « Public Enemy It Takes a Nation of Millions to Hold Us Back Review », Slant Magazine (consulté le 2 mai 2013)
  6. (en) « Public Enemy It Takes a Nation of Millions to Hold Us Back Review », Sputnikmusic (consulté le 2 mai 2013)
  7. (en) Kembrew McLeod, How Copyright Law Changed Hip Hop - An interview with Public Enemy's Chuck D and Hank Shocklee, Stay Free! Magazine n°20.
  8. (en) Public Enemy - "Louder Than A Bomb" title influence sur morrissey-solo.com
  9. (en) Jeff Otto, « Rolling Stone Essential Albums of the 90s at Rocklist.net » (consulté le 2 juin 2007)
  10. (en) « It Takes a Nation of Millions to Hold Us Back at AcclaimedMusic.net », AcclaimedMusic.net (consulté le 3 mai 2007)
  11. (en) « The Source's 100 Best Rap Albums at Rocklist.net » (consulté le 2 juin 2007)
  12. (en) « The RS 500 Greatest Albums of All Time: It Takes a Nation of Millions to Hold Us Back review », RollingStone.com,‎ 11 janvier 2003 (consulté le 3 mai 2007)
  13. (en) TIME.com - The All-TIME 100 Albums
  14. amazon.ca - "Kurt Cobain's favorites"
  15. (en) « Tracks sampled by Public Enemy », Who Sampled (consulté le 2 mai 2013)
  16. (en) « Public Enemy It Takes a Nation of Millions to Hold Us Back Awards », Allmusic (consulté en 2 mai2013)