István Gaál

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

István Gaál [ˈɡaːl] est un réalisateur, monteur, scénariste et directeur de la photographie hongrois né le 25 août 1933 à Salgótarján (Hongrie) et mort le 25 septembre 2007 à Budapest.

Biographie[modifier | modifier le code]

Inscrit à l'École supérieure d'art dramatique et cinématographique de Budapest, il y réalise en 1957 un court métrage remarqué (Hommes d'équipe) et obtient son diplôme en 1958[1]. Puis il bénéficie d'une bourse pour se perfectionner au Centro sperimentale de Rome.

En réalité, István Gaál, en historien d'art et en musicologue passionné, visitera surtout églises et musées. Revenu à Budapest, il participe au groupe qui anime le Studio Béla Balázs puis réalise deux courts métrages dont Tisza, őszi vázlatok (1962). Son premier long métrage, Remous (Sódrásban) (1963), a encore pour cadre la Tisza et obtient d'emblée deux récompenses : le Grand prix au Festival de Karlovy Vary l'année suivante, et en 1965 le Prix de la jeune critique au Festival de Pesaro. Il réalise Les Vertes années (Zöldár) (1965) et Baptême (Keresztelő) (1968), avant de s'imposer avec deux films majeurs Les Faucons (Magasiskola) en 1970 et Paysage mort (Holt vidék) en 1972. « Le premier est une parabole sur la perversion du pouvoir, le second une méditation pénétrante sur les dangers de l'ordre individualiste et de l'incommunicabilité - aussi bien conjugale que sociale. » (Jean-Loup Passek, Dictionnaire du cinéma, Éditions Larousse)

Filmographie[modifier | modifier le code]

comme réalisateur[modifier | modifier le code]

comme monteur[modifier | modifier le code]

comme scénariste[modifier | modifier le code]

comme directeur de la photographie[modifier | modifier le code]

Récompenses et nominations[modifier | modifier le code]

Istvan Gaal a reçu le grand prix spécial du jury au Festival de Cannes en 1970 pour son film : " Les Faucons". "Magasiiskola"

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]