Issam Kamal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

ISSAM

Nom de naissance Issam Kamal (arabe : عصام كمال)
Naissance Drapeau du Maroc Azilal, Maroc
Activité principale Auteur compositeur interprète
Genre musical Chaâbi-groove
Instruments guitare, batterie, luth, mandoline, percussions

Issam Kamal est un chanteur et compositeur marocain né le 27 février 1983 à Azilal (Maroc). Fondateur et ex-leader du groupe musical Mazagan, il est devenu une figure incontournable du paysage artistique marocain et a collaboré avec des artistes de renommé nationale et mondiale tels que Ganga Vibes, Outlandish, Hamid El Kasri, Khaled, RedOne...

Issam Kamal a présenté dans le passé des succès incontestables comme « A Labess, « Dada hyani », « Groovawahia », « Ayli Ayli » en duo avec le groupe danois Outlandish et « Dima Labess » en collaboration avec RedOne et Khaled.

En artiste complet et touche à tout : auteur compositeur interprète, producteur et musicien multi-instrumentiste, Issam Kamal porte un grand intérêt à la modernisation de la musique populaire en particulier et de la culture marocaine en général. Il est souvent invité pour intervenir dans les médias marocains et internationaux, dans des associations, des écoles et des universités privées et publiques pour inciter les jeunes à se réapproprier leur culture et à travailler fièrement sur son développement.

Issam Kamal a été décoré par Sa Majesté le Roi Mohammed 6 par "Wissam Almoukafaa Alwatania de l'ordre d'Officier" à l'occasion de la fête de la jeunesse 2013 pour ses efforts de préservation et de modernisation de la musique marocaine.

Les premiers pas[modifier | modifier le code]

Fils cadet dans une famille de 3 enfants, Issam Kamal est né le 27 février 1983 à Azilal situé en pleine montagnes de l’Atlas au Maroc. C’est dans cette ville paisible et tranquille qu’Issam a vécu le début d’une enfance épanouie. Hicham, son frère ainé, joue de l’harmonica et dispose d’une guitare qu’il a fabriqué lui-même avec des bous de bois et avec l’emballage de l’huile à moteur.

La passion de la musique contamine le frère cadet qui dès un très jeune âge découvre son sens du rythme et sa capacité à interpréter des mélodies plus au moins complexes. A 7 ans Issam arrive à gratter des notes sur la guitare fait maison de son frère. En 1990 la famille d’Issam quitte la montagne pour atterrir dans les pleines de Doukkala et plus précisément à El Jadida (ex Mazagan) ville natale de sa maman. Emporté par son nouvel entourage, Issam ne prête plus attention à la musique et vie une enfance des plus ordinaires où le jeu et l’école occupent la part du lion.

A l’âge de 10 ans, Issam voit son frère ainé Hicham évoluer au sein de plusieurs formations musicales locales, ainsi le cadet redécouvre sa soif pour la musique et commence à apprendre progressivement à jouer de la guitare et de la percussion, à écrire et à composer ses toutes premières chansons. Sa passion pour la musique ne cesse de grandir étant adolescent. Issam vide toute son énergie d’adolescence dans sa passion et s’isole chaque jour pendant des heures dans sa chambre à composer et à reprendre les succès du moment. Sa solitude s’amplifie avec le divorce de ses parents qui l’affecte beaucoup. Une solitude qui alimente les peurs de sa maman qui souhaite le voir s’intégrer plus dans la famille et dans la société. Or Issam, atteignant un certain niveau musical décide de lui-même de sortir plus souvent pour rencontrer les gens et exposer son talent à un entourage de plus en plus grandissant.

Curieux et de plus en plus sociable, Issam tisse des relations d’amitié avec des musiciens qui lui ressemblent. En 1997, il rencontre Abdelhak Amal, Mohammed Najem et Younes Ramzi et décident tous ensemble de créer un groupe, ainsi « MAZAGAN » voit le jour en 1998 et fait son 1er concert le 03 juillet 1998 au parc Mohammed V à El Jadida.

Mazagan[modifier | modifier le code]

Le quartet s’installe chaque soir dans une des rues du quartier Narjiss à El Jadida pour répéter sous la belle étoile. Des répétitions qui se transforment avec le temps en mini concerts de rue devant les amis et les passants.

En se produisant dans les fêtes familiales et les soirées de fin d’année organisées par les écoles et lycées de la ville, Issam reçoit des encouragements de partout ce qui le pousse à voir plus grand et à déposer une candidature au boulevard des jeunes musicien en 2003. Candidature refusée car le groupe ne dispose pas d’une section batterie/basse. Issam sillonne El Jadida pour trouver un batteur et un bassiste, ainsi Noureddine Tarda et Adnane Lebbar rejoignent le groupe, la formule live semble fonctionner car la maquette de Mazagan est acceptée au boulevard des jeunes musiciens de l’année suivante.

Entre temps, Issam Rejoint en parallèle le groupe « Afous », un des précurseurs de la musique fusion au Maroc. « Afous » part en tournée en 2003/2004 entre le Maroc et la France, Issam découvre donc le monde professionnel en côtoyant des artistes français de différents horizons et revient au Maroc avec plus d’expérience, avec une vision claire et surtout avec un seul objectif : le boulevard des jeunes musiciens.

En mai 2004 Mazagan joue au Boulevard, ne gagne aucun prix mais se fait découvrir par le grand public et les médias nationaux et internationaux. Le boulevard était aussi l’occasion de rencontrer Mr Khalid El Hariry, député parlementaire à El Jadida qui a apprécié le show du groupe et qui a invité Issam à lui rendre visite dans son bureau. Lors se cette rencontre Issam convainc Mr Hariry de l’aider à booker le groupe au festival « Eté musical d’El Jadida » organisé par le ministère de la culture. Mazagan, fort de sa nouvelle formule Live, donne deux bonnes prestations à Azemmour et à El Jadida et commence à booker des dates de concert un peu partout dans le pays. En 2007 Issam recontacte Mr Hariry pour l’aider à financer le 1er album de Mazagan. Ce dernier ne ménage pas d’effort et organise une rencontre entre Issam (leader de Mazagan ) et un des plus grands investisseurs au Maroc qui par la suite prendra en charge les frais d’enregistrement studio de « Doukkala AirLines » produit à Casablanca dans les studios plein les oreilles.

L’album voit le jour en début 2008 connait un large succès grâce au titre « A labess » qui marquera à jamais la carrière du groupe. Issam, obligé d’avoir un boulot pour gagner sa vie, travaille dans une multinationale à Casablanca puis dans la presse écrite en tant que commercial et accumule une certaine rigueur et une expertise commerciale qu’il investira pour booker de grandes tournées de Mazagan. Ainsi le groupe construit une réputation de groupe de scène et enchaine les tournées au Maroc puis à l’étranger commençant par le Sénégal, la France, la Belgique, passant par l’Espagne, la Mauritanie, et finissant par le Canada.

Mazagan, sous la direction d’Issam gagne le respect des professionnels et l’amour du public. En 2008 le groupe est sélectionné par le palais royal pour bénéficier d’une aide financière à l’occasion du festival Mawazine 2008. Un moment fort dans la carrière du groupe. En parallèle, Issam multiplie les collaborations en Solo, il produit plusieurs titres pour des artistes débutants et intègre un nouveau projet musical dirigé par le réalisateur Nabil Ayouch et le compositeur Nabil El Khaldi, un spectacle qui sera joué lors de la clôture du forum économique mondial de Davos 2009 (Suisse), puis dans plusieurs cérémonies officielles de très haut niveau à Saidia, Marrakech, Paris, Londres, Berlin…

Issam Kamal se démarque aussi en tant qu’auteur compositeur, il a été sollicité par 2M TV pour collaborer avec les lauréats de Studio 2M, 1ère émission événement au Maroc qui atteint une très forte audience. Un an plus tard, Issam rejoint le jury de Studio 2M et se voix invité avec son groupe à toutes les éditions suivant de l’émission.

Ayli Ayli feat Outlandish[modifier | modifier le code]

À travers le Label Hollandais « BonTon Records » Issam Kamal entre en contact avec le célèbre groupe Danois Outlandish et leur propose de faire un duo qui met en avant le patrimoine musical marocain. Piloté par son leader « Issam Bachiri » d’origine marocaine, Outlandish accepte l’idée, Issam enregistre la maquette de « Ayli Ayli » et l’envoie au groupe qui commence à travailler dessus aussitôt. Quelques semaines plus tard, Outlandish rentrent en studio à Copenhague pour poser leurs voix sur ce titre qui connaitra un succès important sur Youtube et sur les ondes radio au Maroc et en France. « Ayli Ayli » est sélectionné plus tard par Emi Music France pour faire partie de la compilation « Urban Rai 2012 ».

"Dima Labess" feat Khaled By RedOne[modifier | modifier le code]

En 2011, Issam rencontre le producteur RedOne à Tétouan (Maroc). Ce dernier, à l’origine de grands tubes mondiaux de Mickael Jakson, Akon, Enrique Eglicias, Lady gaga, PitBull, JLO…, a émis sa volonté de produire pour Mazagan. Etant sollicité par Universal Music pour produire le nouvel album de Khaled « C’est la vie », il a eu l’idée d’y intégrer un duo avec le groupe. Issam reçoit en 2012 un appel téléphonique de Paris : c’est RedOne au bout du fil qui lui annoncer la nouvelle. Pendant le Ramadan 2013, Issam rejoint Khaled et RedOne au studio de ce dernier à Tétouan et travaillent tous ensemble sur « Dima Labess ». Issam écrit les premiers vers de la chanson, Khaled et RedOne enchainent, tout le monde participe joyeusement à l’écriture de cette chanson qui appelle à l’ouverture des frontières entre les peuples et surtout entre le Maroc et l’Algérie. Ce tube envahie les ondes radio au Maroc, en France et au Maghreb, un Hit au vrai sens du terme où Issam montre un grand potentiel vocal à coté du roi du Raî. Suite à cette collaboration, Issam Kamal est décoré par Sa Majesté le Roi Mohammed 6 par « Wissam Al Moukafaa Alwatania de l’ordre d’officier » à l’occasion de la fête de la jeunesse, et quelques semaines plus tard, Khaled se voit offrir la nationalité marocaine par sa Majesté le Roi.

Carrière solo[modifier | modifier le code]

Dès début 2012, Issam kamal pense sérieusement à se séparer du groupe Mazagan pour prendre du repos et pour explorer, plus tard, d’autres univers musicaux et avoir plus de liberté dans ses choix artistiques. Ayant convenu avec le groupe de rester jusqu’à fin 2013, Issam quitte Mazagan en Novembre 2013 et annonce le lancement de sa carrière Solo dès janvier 2014. La nouvelle de sa séparation du groupe, surtout après la décoration de ce dernier par sa majesté le Roi Mohammed 6, fait couler beaucoup d’ancre et crée un pic d’intérêt chez les médias.

Issam annonce aussi la sortie de son 1er single pour le 1er janvier 2014. Ce nouvel opus intitulé « Dounia » est l’adaptation arabe de « une belle histoire », chef d’œuvre de Michel Fugain datant des années 70. « Dounia » est une démonstration sonore du rapprochement entre les cultures et les peuples sur lequel travaille Issam Kamal depuis plusieurs années et dont témoignent ses différentes collaborations à l’international. Le prochain album d’Issam Kamal est prévu pour 2014 et compte plusieurs collaborations avec des artistes de différents horizons. Aussi Issam décide de former son band de musiciens de différentes nationalités pour appuyer le message de tolérance et de paix qu’il transmet dans ce nouvel opus.

Discographie[modifier | modifier le code]

La tradition qui coule: 2005[modifier | modifier le code]

- Sirawahia - Hammouda - Allah allah - la casa d’España - Mina - L'homme des mystères - Bent bladi - Dellali - Ezzin ya moulana - Chabaatouna Kalem - Rani Medrar - Ya ness

Doukkala Air Lines: 2008[modifier | modifier le code]

- A Labess (feat Flow Man) - Dada Hyani - Syada Nodo Tsaydou - Ibtihal - Mohammed - Moumarida - y en a marre - Mina - Dir Aklek

Groovawahia: 2009[modifier | modifier le code]

en Duo avec le groupe de reggae marocain « Ganga Vibes »

Compilation espagnole: 2009[modifier | modifier le code]

"La diversidad de las músicas actuales de Marrueco"

Tajine Electrik: 2011[modifier | modifier le code]

- Abdelillah (single) - La vignette - Atay - ya asidi Chafi (feat Hamid El Kasri) - Allah Allah - Zina - Sogui bellati - Salamo Salam - Asmaa - Instrumental

Ayli Ayli: 2011[modifier | modifier le code]

Ayli ayli, single en duo feat Outlandish.

Urban Raî: 2012[modifier | modifier le code]

Compilation "Urban Raî" par Emi Music France.

Dima Labess: 2012[modifier | modifier le code]

"Dima Labess" en duo avec Khaled, produit par RedOne

Adam: 2012[modifier | modifier le code]

Single sortie le 12/12/2012

Engagement Social[modifier | modifier le code]

Impliqué depuis plusieurs années dans le travail associatif et culturel, Issam Kamal décide en fin 2013 de consacrer 50% de ses cachets au financement d’actions associatives et humanitaires au profit des populations défavorisées de son pays. Une nouvelle qui a été largement commentée par la presse marocaine et qui a suscité l’intérêt de plusieurs acteurs associatifs. « SOS jeunes » est la première association à bénéficier du soutien de l’artiste.

Liens externes[modifier | modifier le code]