Issam Jemâa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Issam Jemâa
Pas d'image ? Cliquez ici.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Qatar Al-Sailiya
Numéro 17
Biographie
Nom Issam Jemâa
Nationalité Drapeau de la Tunisie Tunisie
Naissance 28 janvier 1984 (30 ans)
Lieu Gabès, Tunisie
Taille 1,85 m (6 1)
Période pro. 2003-
Poste Attaquant
Pied fort Gauche
Parcours junior
Saisons Club
1995-2003 Drapeau : Tunisie CO Médenine
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
2003-2005 Drapeau : Tunisie ES Tunis ? (?)
2005-2011 Drapeau : France RC Lens 145 (36)
2007-2008 Drapeau : France SM Caen 022 0(3)
2011-2012 Drapeau : France AJ Auxerre 008 0(2)
2012 Drapeau : France Stade brestois 010 0(2)
2012-2014 Drapeau : Koweït Koweït SC 075 (62)
2014- Drapeau : Qatar Al-Sailiya 1 (0)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
2005-2014 Drapeau : Tunisie Tunisie 083 (36)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 22 août 2014

Issam Jemâa (arabe : عصام جمعة), orthographié Issam Jomâa en Tunisie, né le 28 janvier 1984 à Gabès[1], est un footballeur tunisien évoluant au poste d'attaquant.

Carrière[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

À l'Espérance sportive de Tunis, il est populaire auprès du public et se construit une solide réputation : il est ainsi sacré champion dès sa première saison en 2004.

Roger Lemerre le convoque en équipe nationale en juin 2005 et le conseille auprès de Jean-Luc Lamarche, recruteur du Racing Club de Lens. À son arrivée, il joue quelques rencontres au poste d'ailier gauche, et s'illustre lors des matchs européens, comme face à la Sampdoria où il inscrit le but victorieux lors des arrêts de jeu et offre ainsi la qualification pour les seizièmes de finale de la C3[2]. Au début de la saison 2006-2007, Jemâa met en valeur ses capacités en s'associant avec Aruna Dindane.

Il est prêté pour la saison 2007-2008 au Stade Malherbe de Caen, promu en Ligue 1. Recruté pour être titulaire, il connaît une première partie de saison difficile malgré des performances prometteuses lors des matchs de préparation. Il se blesse au genou en sélection contre le Soudan, le 8 septembre 2007, et met plusieurs semaines à se soigner. Le changement de système de jeu (du 4-4-2 au 4-5-1) et le replacement en pointe de Yoan Gouffran ne jouent pas en sa faveur, et Jemâa joue peu. Fin décembre 2007, après la victoire à Rennes, où il n'est pas entré en jeu, il déclare notamment dans Ouest-France : « Je ne suis pas content [...] dans ma tête, je me sens parti, j'ai l'impression de ne servir à rien ». À son retour de la CAN 2008, il déclare : « Je reviens avec un autre état d'esprit, pour travailler, rattraper le temps perdu, et donner le maximum pour le club »[3]. Cependant, il passe au second plan dans les choix de l'entraîneur, ne parvenant pas à concrétiser les occasions qui s'offrent à lui.

De retour de prêt à Lens, il débarque en Ligue 2, une occasion d'augmenter son temps de jeu. Avec la blessure d'Aruna Dindane, Jemâa joue plus souvent, sur l'aile gauche de l'attaque. Le 13 avril 2009, alors qu'il est titularisé à la pointe de l'attaque lensoise, poste qu'il occupe en sélection, Jemâa réalise un triplé, qui permet à Lens de l'emporter face à Strasbourg, et marque même contre son camp[4]. À l'issue de la saison, Jemâa remporte le premier titre de sa carrière en France, et termine avec sept buts pour vingt-neuf matchs disputés, soit son plus gros total depuis son arrivée à Lens.

Le 10 février 2010, lors des huitièmes de finale de la coupe de France, il réalise un doublé et permet à Lens de se qualifier contre l'Olympique de Marseille (3-1). Lors de la saison 2010-2011, au cours du match qui oppose son équipe au Toulouse Football Club, il se blesse gravement à la jambe et devient indisponible pour trois mois. Le 30 juin 2011, il signe un contrat de quatre ans pour l'AJ Auxerre. Il marque son premier but avec Auxerre le 20 juillet en match amical contre FC Kaiserslautern. Le 17 septembre, lors de la sixième journée du championnat de France de Ligue 1, il marque son premier but avec Auxerre contre le SM Caen (1-1). Le 21 décembre, lors de la 19e journée du championnat, il marque son second but de la saison contre le Dijon FCO (2-2).

Le 31 janvier 2012, Jemâa est prêté au Stade brestois 29 jusqu'à la fin de la saison[5]. Peu habile devant le but, il y réalise un semestre décevant qui lui vaut l'obtention du Ballon de plomb 2012[6]. Le 16 juillet, il signe pour deux ans avec le Koweït SC. Le 21 septembre, pour sa deuxième apparition avec le Koweït SC, il inscrit un triplé et participe grandement à la victoire de son équipe (4-1). En juin 2014, il arrive au terme de son contrat avec le Koweït SC, le club ayant exprimé sa volonté de ne pas renouveler celui-ci. Le 15 juillet 2014, il signe un contrat d'une année renouvelable avec l'Al-Sailiya Sports Club.

En sélection nationale[modifier | modifier le code]

Issam Jemâa a connu sa première sélection avec l'équipe de Tunisie le 27 mai 2005, lors d'un match disputé contre le Angola (victoire par quatre buts à un). Il est par la suite quart de finaliste des coupe d'Afrique des nations 2006, où il dispute deux matchs, et 2008 (quatre matchs et un but). Il est également convoqué par Roger Lemerre à la coupe du monde 2006 mais se voit remplacé par Chaouki Ben Saada en raison d'une blessure au genou. Il participe par ailleurs à la coupe d'Afrique des nations 2010 où la Tunisie est éliminé dès le premier tour.

Le 10 octobre 2010, il marque un but contre le Togo (victoire 2-1) à Lomé, comptant pour les qualifications de la Coupe d'Afrique des nations 2012, et devient ainsi le meilleur buteur de l'histoire de la sélection, avec 22 buts en 50 sélections. Lors du match contre le Malawi, il réalise un doublé mais sa sélection concède finalement le match nul (2-2).

Avec six buts inscrits, il est le meilleur buteur des qualifications pour la CAN 2012.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques d'Issam Jemâa au 22 août 2014[7]
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Compétition(s)
continentale(s)
Drapeau : Tunisie Tunisie Total
Division M B M B C M B M B M B
2005-2006 Drapeau de la France RC Lens Ligue 1 5 0 1 0 C4+C3 4+5 2+2 10 1 25 5
2006-2007 Drapeau de la France RC Lens Ligue 1 27 3 4 4 C3 9 4 5 6 45 17
2007-2008 Drapeau de la France SM Caen (prêt) Ligue 1 21 3 1 0 - - - 14 4 36 7
2008-2009 Drapeau de la France RC Lens Ligue 2 26 5 3 2 - - - 5 2 34 9
2009-2010 Drapeau de la France RC Lens Ligue 1 29 7 4 2 - - - 11 4 44 13
2010-2011 Drapeau de la France RC Lens Ligue 1 26 5 2 0 - - - 6 7 34 12
Sous-total 134 23 15 8 - 18 8 51 24 218 63
2011-2012 Drapeau de la France AJ Auxerre Ligue 1 7 2 1 0 - - - 5 2 13 4
2011-2012 Drapeau de la France Stade brestois (prêt) Ligue 1 10 2 - - - - - 6 3 16 5
Sous-total 17 4 1 0 - - - 11 5 29 9
2012-2013 Drapeau du Koweït Koweït SC Premier League 14 11 4 3 - 4+6 3+6 11 4 39 27
2013-2014 Drapeau du Koweït Koweït SC Premier League 24 16 10 7 - 4+3+6 10+3+3 6 2 53 41
Sous-total 38 27 14 10 - 23 25 17 6 92 68
2014-2015 Drapeau du Qatar Al-Sailiya Qatar Stars League 1 - - - - - - - - 1 0
Sous-total 1 - - - - - - - - 1 0
Total sur la carrière 190 54 30 18 - 35 2 79 35 334 109

Buts internationaux[modifier | modifier le code]

Liste des buts d'Issam Jemâa en équipe de Tunisie de football
no  Date Sélection Lieu Adversaire Évolution du score Résultat Compétition
1 03/09/2005 6 Moi International Sports Centre, Nairobi, Kenya Drapeau du Kenya Kenya 0 - 2 0 - 2 Éliminatoires coupe du monde 2006 / CAN 2006
2 30/05/2006 13 Stade olympique de Radès, Radès, Tunisie Drapeau de la Biélorussie Biélorussie 3 - 0 3 - 0 Amical
3 07/02/2007 16 Stade Moulay Abdallah, Rabat, Maroc Drapeau du Maroc Maroc 1 - 1 1 - 1 Amical
4 24/03/2007 17 Stade Linité, Victoria, Seychelles Drapeau des Seychelles Seychelles 0 - 1 0 - 3 Éliminatoires CAN 2008
5 24/03/2007 17 Stade Linité, Victoria, Seychelles Drapeau des Seychelles Seychelles 0 - 2 0 - 3 Éliminatoires CAN 2008
6 24/03/2007 17 Stade Linité, Victoria, Seychelles Drapeau des Seychelles Seychelles 0 - 3 0 - 3 Éliminatoires CAN 2008
7 02/06/2007 18 Stade olympique de Radès, Radès, Tunisie Drapeau des Seychelles Seychelles 1 - 0 4 - 0 Éliminatoires CAN 2008
8 16/06/2007 19 Stade olympique de Radès, Radès, Tunisie Drapeau de Maurice Ile Maurice 1 - 0 2 - 0 Éliminatoires CAN 2008
9 17/11/2007 22 Stade olympique de Radès, Radès, Tunisie Drapeau de la Namibie Namibie 2 - 0 2 - 0 Amical
10 23/01/2008 25 Tamale Stadium, Tamale, Ghana Drapeau : Sénégal Sénégal 1 - 0 2 - 2 CAN 2008
11 07/06/2008 31 Victoria Unity Stadium, victoria, Seychelles Drapeau des Seychelles Seychelles 0 - 1 0 - 2 Éliminatoires coupe du monde 2010 / CAN 2010
12 21/06/2008 33 Stade olympique de Radès, Radès, Tunisie Drapeau du Burundi Burundi 2 - 0 2 - 1 Éliminatoires coupe du monde 2010 / CAN 2010
13 14/10/2008 35 Stade de France, Saint-Denis, France Drapeau de la France France 0 - 1 3 - 1 Amical
14 28/03/2009 38 Nyayo National Stadium, Nairobi, Kenya Drapeau du Kenya Kenya 1 - 2 1 - 2 Éliminatoires coupe du monde 2010 / CAN 2010
15 11/10/2009 41 Stade olympique de Radès, Radès, Tunisie Drapeau du Kenya Kenya 1 - 0 1 - 0 Éliminatoires coupe du monde 2010 / CAN 2010
16 30/05/2010 48 Stade olympique de Radès, Radès, Tunisie Drapeau de la France France 1 - 0 1 - 1 Amical
17 20/06/2010 49 Khartoum Stadium, Khartoum, Soudan Drapeau du Soudan Soudan 4 - 0 6 - 2 Amical
18 20/06/2010 49 Khartoum Stadium, Khartoum, Soudan Drapeau du Soudan Soudan 5 - 0 6 - 2 Amical
19 11/08/2010 51 Stade omnisports Idriss-Mahamat-Ouya, Ndjamena, Tchad Drapeau du Tchad Tchad 0 - 2 1 - 3 Éliminatoires CAN 2012
20 04/09/2010 52 Stade olympique de Radès, Radès, Tunisie Drapeau du Malawi Malawi 1 - 0 2 - 2 Éliminatoires CAN 2012
21 04/09/2010 52 Stade olympique de Radès, Radès, Tunisie Drapeau du Malawi Malawi 2 - 0 2 - 2 Éliminatoires CAN 2012
22 10/10/2010 53 Stade de Kégué, Lomé, Togo Drapeau du Togo Togo 1 - 0 2 - 1 Éliminatoires CAN 2012
23 05/06/2011 55 Stade olympique de Sousse, Sousse, Tunisie Drapeau du Tchad Tchad 1 - 0 5 - 0 Éliminatoires CAN 2012
24 05/06/2011 55 Stade olympique de Sousse, Sousse, Tunisie Drapeau du Tchad Tchad 2 - 0 5 - 0 Éliminatoires CAN 2012
25 05/06/2011 55 Stade olympique de Sousse, Sousse, Tunisie Drapeau du Tchad Tchad 3 - 0 5 - 0 Éliminatoires CAN 2012
26 11/08/2011 56 Stade Mustapha Ben Jennet, Monastir, Tunisie Drapeau du Mali Mali 4 - 2 4 - 2 Amical
27 27/01/2012 60 Stade d'Angondjé, Libreville, Gabon Drapeau du Niger Niger 2 - 1 2 - 1 CAN 2012
28 27/05/2012 64 Stade Mustapha Ben Jennet, Monastir, Tunisie Drapeau du Rwanda Rwanda 4 - 1 5 - 1 Amical
29 02/06/2012 65 Stade Mustapha Ben Jennet, Monastir, Tunisie Drapeau de la Guinée équatoriale Guinée équatoriale 1 - 1 3 - 1 Éliminatoires coupe du monde 2014
30 09/06/2012 66 Stade de Várzea, Praia, Cap-Vert Drapeau du Cap-Vert Cap-Vert 1 - 2 1 - 2 Éliminatoires coupe du monde 2014
31 15/08/2012 67 Stade József Bozsik, Budapest, Hongrie Drapeau de l'Iran Iran 2 - 2 2 - 2 Amical
32 30/12/2012 68 Stade Sheikh Zayed, Abou Dabi, Émirats arabes unis Drapeau de l'Irak Irak 1 - 2 1 - 2 Amical
33 13/01/2013 71 Stade Sheikh Zayed, Abou Dabi, Émirats arabes unis Drapeau du Ghana Ghana 0 - 1 2 - 4 Amical
34 13/01/2013 71 Stade Sheikh Zayed, Abou Dabi, Émirats arabes unis Drapeau du Ghana Ghana 0 - 2 2 - 4 Amical
35 14/08/2013 75 Stade olympique de Radès, Radès, Tunisie Drapeau de la République du Congo Congo 0 - 2 3 - 0 Amical
36 14/08/2013 75 Stade olympique de Radès, Radès, Tunisie Drapeau de la République du Congo Congo 0 - 3 3 - 0 Amical

Palmarès[modifier | modifier le code]

Espérance sportive de Tunis[modifier | modifier le code]

Racing Club de Lens[modifier | modifier le code]

Koweït SC[modifier | modifier le code]

Personnel[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Issam Jemâa », L'Équipe,‎ 15 décembre 2005 (consulté le 15 juillet 2014)
  2. « Lens au bout du suspense », L'Équipe, 15 décembre 2005
  3. Guillaume Lainé, « Issam Jemaa : « Je reviens avec un autre état d'esprit » », Ouest-France,‎ 8 février 2008 (consulté le 20 novembre 2009)
  4. « Lens atomise Strasbourg », Eurosport,‎ 14 avril 2009 (consulté le 15 juillet 2014)
  5. « Jemaa prêté à Brest », L'Équipe,‎ 31 janvier 2012 (consulté le 15 juillet 2014)
  6. a et b « Jemaa sacré », Les Cahiers du football,‎ 7 janvier 2013 (consulté le 15 juillet 2014)
  7. Statistiques de Issam Jemâa sur footballdatabase.eu

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]