Israel Regardie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Israël Regardie (Londres 17 novembre 1907-Sedona, Arizona, États-Unis, 10 mars 1985) est né Israël Regudy à Londres de Barnet Regudy, un fabricant de cigarettes et de son épouse, Phoebe Perry. Pauvres immigrants juifs orthodoxes de Jitomir, en Russie, le frère d'Israël après un malentendu administratif, étant inscrit dans l'armée britannique sous ce nom a changé son nom pour "Regardie". Il émigre avec ses parents aux États-Unis en Août 1921 et s'installe à Washington, DC. Il a étudié l'art à Washington, DC et Philadelphie, PA. Avec un tuteur hébreu il a acquis une connaissance linguistique qui allait s'avérer précieuse dans ses études ultérieures de Kabale hermétique. Avec un accès facile à la Bibliothèque du Congrès, il lisait beaucoup et s'intéressait à la théosophie, la philosophie hindoue et le yoga. Il a également rejoint la Societas Rosicruciana en Amérique à cette époque. [3]

Biographie[modifier | modifier le code]

Israel Regardie est une figure connue de l'occultisme anglo-saxon, dans la lignée de la Golden Dawn et d'Aleister Crowley, avec qui il fut en contact. C'est avec Crowley qu'il étudia le système dit "énochien", qu'il développa selon les vues spéciales de Crowley et de la Golden Dawn.

Israël Regardie est surtout célèbre pour avoir trahi le serment maçonnique qui le réduisait au silence concernant le partage de ses connaissances magiques avec le grand public. Ainsi pendant la Seconde Guerre mondiale, il publia un ouvrage sur les rituels de la Golden Dawn. Il a joué un rôle notable dans le prosélytisme occultiste anglo-saxon.

Œuvres[modifier | modifier le code]

1989 ISBN 0-941404-08-0

Notes et références[modifier | modifier le code]