Isomérie cis-trans

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les paramètres isomériques cis et trans interviennent chez les diastéréoisomères afin de déterminer géométriquement l'emplacement des groupes prioritaires liés à la géométrie d'une molécule.

Pour la détermination cis/trans, la priorité des substituants est définie selon leur encombrement stérique, et non selon la nomenclature Cahn-Ingold-Prelog. Une molécule est dite « trans » si les groupes prioritaires se trouvent de part et d'autre de la double liaison carbone-carbone ; une molécule est dite « cis » par la présence des groupes prioritaires du même côté de la double liaison carbone-carbone ; un exemple d'alcène en C4 présentant l'isomérie cis/trans est le β-butylène (aussi appelé but-2-ène).

Les composés alicycliques peuvent aussi présenter l'isomérie cis/trans ; exemples : p-menthane, 1,2-diaminocyclohexane.

L'isomérie Z/E est quant à elle basée selon la nomenclature Cahn-Ingold-Prelog (qui fait intervenir le numéro atomique Z). Donc un composé cis n'est pas toujours Z (même si c'est très souvent le cas) et vice versa[1] ; exemple : le cis-2-chlorobut-2-ène est aussi le (E)-2-chlorobut-2-ène[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Isomérie », sur cours-medecine.info, faculté de médecine 1re année, cours chimie,‎ 25 avril 2010 (consulté le 4 novembre 2014).
  2. (en) « cis-2-chlorobut-2-ene », sur springermaterials.com (consulté le 4 novembre 2014).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]