Isocyanure d'hydrogène

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Isocyanure d'hydrogène
Hydrogen-isocyanide-2D.png
Structure de l'isocyanure d'hydrogène
Identification
Nom IUPAC méthanidylidyneazanium
Synonymes

Acide isocyanique

No CAS 6914-07-4
PubChem 6432654
ChEBI 36856
SMILES
InChI
Propriétés chimiques
Formule brute CHN  [Isomères]
Masse molaire[1] 27,0253 ± 0,0011 g/mol
C 44,44 %, H 3,73 %, N 51,83 %,
Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

L'isocyanure d'hydrogène est un composé chimique de formule HNC. Ce zwitterion est un tautomère mineur du cyanure d'hydrogène HCN qui relève essentiellement de l'astrochimie, étant universellement répandu dans le milieu interstellaire[2]. HNC possède un moment dipolaire de 3,05 D, contre 2,98 D pour HCN[3], des valeurs aussi élevées facilitant l'observation astronomique de ces molécules.

L'isocyanure d'hydrogène est présent essentiellement dans les nuages moléculaires denses, où il se forme essentiellement par recombinaison dissociative du cyanure d'hydrogène protoné HCNH+ et du CNH2+, et est détruit essentiellement par réaction avec les cations trihydrogène H3+ et carbone C+.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  2. (en) Peter Schilke, Claudia Comito et Sven Thorwirth, « First Detection of Vibrationally Excited HNC in Space », The Astrophysical Journal Letters, vol. 582, no 2,‎ 10 janvier 2003, p. L101-L104 ([The Astrophysical Journal Letters lire en ligne]) DOI:10.1086/367628
  3. (en) P. P. Tennekes, J. Harju, M. Juvela et L. V. Tóth, « HCN and HNC mapping of the protostellar core Chamaeleon-MMS1 », Astronomy and Astrophysics, vol. 456, no 3,‎ septembre 2006, p. 1037-1043 ([www.aanda.org/articles/aa/pdf/2006/36/aa0294-04.pdf lire en ligne]) DOI:10.1051/0004-6361:20040294