Isochrone

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Isochrone signifie « qui se produit à intervalles de temps égaux ». Les oscillations d'un pendule ou d'un système balancier-spiral sont dites « isochrones » lorsque leur durée est indépendante de l'amplitude.

Informatique[modifier | modifier le code]

En informatique, l'isochronie est la caractéristique d'une transmission où les deux points travaillent de concert. La téléphonie est une application isochrone.

Dans le cas des réseaux, l'isochronisme est un type de synchronisation des différentes stations de communication. Toutes les stations (dites stations esclaves) sont asservies à une horloge de référence (dite horloge maître).

Cartographie et géométrie[modifier | modifier le code]

En cartographie, une courbe isochrone est une courbe géométrique délimitant les points accessibles par un véhicule – terrestre ou aérien – en un temps donné (par exemple, la zone pouvant être desservie en moins de 30 minutes par un livreur de pizza ou un dépanneur de matériel informatique).

En hydrologie, dans le cas d'un bassin versant, une ligne isochrone est formée par l'ensemble des points où une goutte d'eau prend le même temps pour ruisseler jusqu'au point caractéristique de calcul (en général, l'exutoire)[1].


Liens externes[modifier | modifier le code]


Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. Calculs généraux sur un bassin versant, J.C. Pouget, IRD / DIVHA / UMR G-EAU, novembre 2005.