Iso Grifo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
ISO Rivolta Grifo
Iso Grifo

Marque ISO Rivolta
Années de production 1965-1974
Production 412 exemplaires
Classe Sportive
Moteur et transmission
Moteur(s) V8 5,3 L (Chevrolet 327), 300 ou 355 ch-SAE
V8 5,7 L (Ford 351), 365 ch-SAE
V8 7 L (Chevrolet 427), 405 ch-SAE
V8 7,4 L (Chevrolet 454), 395 ch-SAE
Transmission Propulsion
Boîte manuelle GM à 4 rapports
ou ZF 5 rapports ou automatique à 3 rapports
Différentiel autobloquant
Poids et performances
Poids à vide 1 380 kg
Vitesse maximale selon rapport du pont : 210 à 300 km/h
Accélération 0 à 100 km/h en 4 s
Consommation mixte 18,3 L/100 km
Émission de CO2 420 g/km
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Coupé
Suspensions Double triangulation
Amortisseurs adaptatifs
Barre antiroulis
Dimensions
Longueur 4 430 mm
Largeur 1 770 mm
Hauteur 1 200 mm
Empattement 2 500 mm

L'ISO Rivolta Grifo est une automobile sportive construite par Iso Rivolta, entre 1965 et 1974.

L'histoire[modifier | modifier le code]

L'intention du constructeur Iso Rivolta, en lançant le projet « Grifo », était de proposer une voiture qui soit une voiture spacieuse sans ressembler aux mastodontes coupés américains mais plus imposant que les berlinettes sportives éfilées italiennes. Il voulait concentrer dans le même véhicule le confort et l'espace des unes avec l'élégance et les prestations des autres.

Cet ouvrage délicat fut confié, pour la partie technique, à Giotto Bizzarrini, célèbre concepteur italien et consultant des marques Alfa Romeo et Ferrari, et à la Carrozzeria Bertone pour la partie esthétique.

Le nouveau modèle sera réalisé en quelques mois, attendu qu'il fut décidé de raccourcir la plateforme de la Iso Rivolta GT, déjà conçue par Bizzarrini. Le nouveau modèle sera présenté au Salon International de l'automobile de Turin en 1963, sous le nom de ISO Rivolta A3L Grifo.

L'industrialisation fut plus laborieuse, ralentie d'abord à cause de différences de vue entre la marque et le concepteur, qui mettra fin à son contrat avec ISO Rivolta en 1964, après avoir réalisé la A3C, version compétition de la « Grifo ».

Les livraisons débuteront en début d'année 1965 et montreront un accueil chaleureux de ce nouveau modèle auprès d'une clientèle qui pouvait se permettre de dépenser 8 000 000 de lires italiennes de l'époque, soit l'équivalent d'un appartement au centre de Milan.

L'Iso Grifo restera en fabrication sans grande modifications jusqu'à la fermeture de l'usine de Bresso.

Vue arrière

La voiture[modifier | modifier le code]

La A3C[modifier | modifier le code]

À peine terminée la mise au point du modèle tout public, Bizzarrini se consacra à la version compétition, baptisée « A3C ». La carrosserie, réalisée par Pietro Drogo, sera allégée et la distribution des masses modifiée, avec une position reculée du moteur.

Une A3C en piste

Versions[modifier | modifier le code]

  • A3L Grifo (1965)
  • Grifo GL (1965 - 1970)
  • Grifo 7 litres (1968 - 1970)
  • Grifo IR8 (1971 - 1974)
  • Grifo IR8 Can-Am (1971 - 1974)

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]