Ismael Rodríguez

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ismael Rodríguez

Ismael Rodríguez (né le 19 octobre 1917 à Mexico - décédé le 7 août 2004 à Mexico) était un célèbre réalisateur mexicain, surnommé le « cinéaste du peuple mexicain ». Il a marqué le cinéma populaire des années 1950 et 1960 en dirigeant entre autres Maria Felix, Pedro Infante et Luis Aguilar dans de nombreux films comiques. Il est crédité sur plus de 100 films et a reçu près de 600 prix au cours de sa carrière.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ismael Rodríguez Ruelas émigra avec sa famille à Los Angeles à l'âge de neuf ans. Ses deux grands frères, Roberto et Joselito, y inventèrent un procédé de cinéma sonore. En 1931, ceux-ci travaillèrent sur le film Santa d'Antonio Moreno, dans lequel le jeune Ismael put faire une apparition. Après s'être essayé à la prise de son (El Tigre de Yautepec, 1933), au jeu d'acteur (No te engañes corazón, 1937), et au scénario (El Secreto del sacerdote et ¡Ay Jalisco, no te rajes! en 1941), Ismael Rodríguez se lança dans la réalisation en 1942 avec ¡Qué lindo es Michoacán!, mettant en scène Gloria Marin et Arturo Soto Rangel. Il entama ainsi une carrière prolifique, durant laquelle il signa quelques-uns des plus grands succès populaires du cinéma mexicain : les comédies « rancheras » Los tres García et Vuelven los García ; la trilogie de mélodrames urbains Nosotros los pobres, Ustedes los ricos et Pepe El Toro ; les comédies A toda máquina et Qué te ha dado esa mujer avec le duo Infante - Aguilar ; le très technique Los Tres Huastecos, ou encore Los Hermanos Del Hierro qui lui valut une nomination aux Golden Globes.

Ismael Rodríguez et ses frères fondèrent la société de production Películas Rodríguez, qui permettra de financier plusieurs de ses films.

Ismael Rodríguez décéda à l'hôpital Médica Sur de Mexico le 7 août 2004 d'un arrêt cardio-circulatoire.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Comme réalisateur[modifier | modifier le code]

Comme scénariste[modifier | modifier le code]

Comme acteur[modifier | modifier le code]

Comme ingénieur du son[modifier | modifier le code]

Comme monteur[modifier | modifier le code]

  • 1971 : Trampa para una niña de lui-même
  • 1971 : El ogro de lui-même
  • 1976 : María Elena Marqués: Campaña politica de lui-même

Distinctions[modifier | modifier le code]

Ismael Rodríguez a remporté 572 prix divers. En voici une liste sélective.

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]