Islam en Gambie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La mosquée de Serekunda.

La population de la Gambie est musulmane à 90 %[1]. Il existe aussi différentes confessions chrétiennes, et des religions traditionnelles.

Histoire[modifier | modifier le code]

Pendant la colonisation britannique, qui commença en 1816, la population gambienne a largement augmenté, avec l'influence des missionnaires musulmans. Depuis le coup d'État de 1994, la République de Gambie enclenche un processus de démocratisation. La tradition de liberté religieuse et de pluralisme religieux dont le pays a hérité de l'époque coloniale participe à ce processus.

L'Islam actuel[modifier | modifier le code]

L'islam sunnite de Gambie est très uni. Néanmoins, certaines pratiques tribales ne correspondent pas à l'islam orthodoxe, comme le maraboutisme, très présent. De plus, les musulmans gambiens attachent une grande importance à Jésus (Esar).

Au sein de l'Islam, il existe plusieurs minorités : la communauté ahmadiyya, qui vient du Pakistan, les musulmans Tijani, les musulmans soufis de Bai Faal, les mourites, et d'autres mouvements musulmans hétérodoxes.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • (en) un blog musulman gambien

Références[modifier | modifier le code]

  1. Chiffres du CIA World Factbook.