Islam en Belgique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La pratique de l'islam en Belgique est relativement nouvelle et est plus particulièrement observée dans les communautés d'immigrations belges. C'est la deuxième religion la plus répandue en Belgique après le christianisme.

La Belgique compte environ 685 000 musulmans en 2011, ce qui représente 6.23 % de la population totale[1]. La grande majorité des musulmans en Belgique est originaire de la Turquie et du Maroc, dont la plupart sont venus comme travailleurs immigrés dans les années 1960.

Démographie[modifier | modifier le code]

La communauté musulmane est largement urbaine et réside principalement dans la Région de Bruxelles-Capitale. Ainsi, 22 % des Bruxellois sont musulmans, avec une proportion de 49 % à Saint-Josse et près de 40 % à Molenbeek et Schaerbeek[réf. nécessaire].

La moitié de la communauté turque habite en Flandre[2]. Les villes les plus influencées par la communauté turque sont, à part Bruxelles, les villes néerlandophones d'Anvers, de Ghent et de Genk[3].

Les centres de la communauté marocaine sont situés à Bruxelles et en Wallonie francophone, particulièrement dans les villes industrielles comme Liège et Charleroi.


Les musulmans pourraient représenter un tiers de la population de Bruxelles d'ici à 2030[4].

Références[modifier | modifier le code]

  1. [1]
  2. Blommaert, Jan; Verschueren, Jef (1998), Debating Diversity: Analysing the Discourse of Tolerance, Routledge, ISBN 0-415-19138-6
  3. Moutsou, Christina (2006), "Merging European Boundaries: A Stroll in Brussels", in Stacul, Jaro; Moutsou, Helen (eds.); Kopnina, Crossing European Boundaries: Beyond Conventional Geographical Categories, Berghahn Books, ISBN 1-84545-150-3 .
  4. Statistiques religieuses : un tabou à briser ?

Voir aussi[modifier | modifier le code]