Islam au Brunei

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La grande mosquée Omar Ali Saifuddin.

L'islam est la religion officielle de Brunei, et 67 % de la population est musulmane[1]. La plupart des musulmans d'origine malaise sont sunnites d'obédience chaféite. Les autres musulmans sont des convertis Kedayans et Chinois.

L'islam s'est imposé au XVe siècle, lorsqu'un Malais de religion musulmane devint sultan. Il a ensuite été de la responsabilité du Sultan de maintenir l'islam, même si en pratique, cette fonction était déléguée à un ministre.

Dans les années 1930, les revenus du pétrole ont augmenté, ce qui a permis au sultan de promouvoir l'islam : subventions pour faire le hadj, construction de mosquées, développement du ministère des affaires religieuses.

Actuellement, Brunei est l'un des pays d'Asie où l'islam est le plus pratiqué : la prière collective du vendredi est obligatoire, les sciences coraniques sont enseignées à l'école publique, et la vente d'alcool est interdite sur tout le territoire[2]. L'islam est religion d'État. Par ailleurs, le gouvernement impose de fortes restrictions à la liberté religieuse pour les autres religions que l'islam chaféite[3].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Statistique du CIA World Factbook.
  2. Magazine GEO no 395 de janvier 2012, p. 61
  3. (en) « FACTBOX: Pew rankings of global religious restrictions », de Ed Stoddard et Doina Chiacu, Reuters, 16 décembre 2009.