Islam à Djibouti

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
une mosquée dans la ville de Djibouti

L'islam à Djibouti est la religion de l'État depuis 1992[1]. Le pays a adhéré à la Ligue arabe dès son accession à l'indépendance en 1977, et est membre de l'Organisation de la coopération islamique depuis 1978.

La quasi-totalité de la population de Djibouti est musulmane, principalement d'obédience sunnite et de rite chaféite. Officiellement 98 % des habitants sont musulmans[1], mais les évaluations varient entre 97 %[2] et 94 %[3] de la population du pays.

L'islam s'est diffusé dans la Corne de l'Afrique depuis le Yémen voisin peu après l'Hégire. Les marchands arabes ont contrôlé la région de Djibouti jusqu'au XVIe siècle[4], et les échanges avec la péninsule arabique sont restés continus depuis.

Des tribunaux spéciaux appliquent la charia aux musulmans pour le droit de la famille (mariage, divorce, enfants) et les successions. Dans les autres cas et pour les non musulmans, des tribunaux civils appliquent la loi de l'État[2].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Site de la présidence djiboutienne.
  2. a et b Présentation par le site de l'AED
  3. Données du CIA World Factbook
  4. Histoire de Djibouti par le site LonelyPlanet