Isidoro de María

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Isidoro de María

alt=Description de l'image Isidoro de María.jpg.
Nom de naissance Isidoro de María Gómez
Activités écrivain, historien, journaliste, homme politique et professeur
Naissance 2 janvier 1815
Montevideo, Provinces-Unies du Río de la Plata
Décès 16 août 1906 (à 91 ans)
Montevideo, Drapeau de l'Uruguay Uruguay
Langue d'écriture Espagnol

Isidoro de María Gómez, né à Montevideo le 2 janvier 1815 et mort dans la même ville le 16 août 1906, était un écrivain, historien, journaliste, professeur et homme politique uruguayen.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Montevideo, fils de Giovanni Maria di Maria, italien, et de María Luisa Gómez, argentine. Il a étudié à l'école Lancaster (Escuela Lancasteriana) de Montevideo.

En 1829 il a travaillé comme typographe. Il a fondé le journal El Constitucional (1838-1846), sur les questions politiques.

Il a également été député et vice-consul de l'Uruguay en Argentine[1].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Geografía física y política de la República Oriental del Uruguay (1881)
  • Montevideo antiguo (1938, posthume)
  • Cantos y bailes negros (1968, posthume)

Références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]