Isidoro de María

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Isidoro de María

Description de l'image Isidoro de María.jpg.
Nom de naissance Isidoro de María Gómez
Naissance
Montevideo, Provinces-Unies du Río de la Plata
Décès (à 91 ans)
Montevideo, Drapeau de l'Uruguay Uruguay
Activité principale
écrivain, historien, journaliste, homme politique et professeur
Auteur
Langue d’écriture Espagnol

Isidoro de María Gómez, né à Montevideo le et mort dans la même ville le , était un écrivain, historien, journaliste, professeur et homme politique uruguayen.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Montevideo, fils de Giovanni Maria di Maria, italien, et de María Luisa Gómez, argentine. Il a étudié à l'école Lancaster (Escuela Lancasteriana) de Montevideo.

En 1829 il a travaillé comme typographe. Il a fondé le journal El Constitucional (1838-1846), sur les questions politiques.

Il a également été député et vice-consul de l'Uruguay en Argentine[1].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Geografía física y política de la República Oriental del Uruguay (1881)
  • Montevideo antiguo (1938, posthume)
  • Cantos y bailes negros (1968, posthume)

Références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]