Isidore Loeb

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Loeb.

Le rabbin Isidore Loeb (1er novembre 1839, Soultzmatt, Haut-Rhin3 juin 1892, Paris) était un philologue et historien français du XIXe siècle, spécialiste des études sur l'histoire, la culture et la littérature juives.

Biographie[modifier | modifier le code]

Isidore Loeb fut titulaire de la chaire d'histoire et de littérature juives à l'École pratique des hautes études. Il succéda en 1878 à Albert Cohn à la chaire d'histoire du judaïsme du Séminaire Israélite de France et occupa ce poste durant douze ans. Son successeur fut le grand rabbin de France Israël Lévi.

Il créa la bibliothèque de l'Alliance israélite universelle, dont il fut le secrétaire de 1869 à 1892. Il fut l'un des principaux contributeurs de la Revue des études juives. Sa notice biographique dans la Jewish Encyclopedia est l'œuvre d'Isidore Singer et du grand rabbin de FranceZadoc Kahn.

Quelques publications[modifier | modifier le code]

  • La Situation des Israélites en Turquie, en Serbie, et en Roumanie (1869)
  • Biographie d'Albert Cohn (1878)
  • Controverse sur le Talmud, sous Saint Louis ( 1881)
  • Tables du Calendrier juif depuis l'ère chrétienne jusqu'au XXe siècle
  • Les Juifs de Russie (1891)
  • La Littérature des pauvres dans la Bible
  • Réflexions sur les Juifs

Jewish Encyclopedia[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]