Ishaq Dar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mohammad Ishaq Dar
Fonctions
Ministre des Finances
En fonction depuis le 7 juin 2013
(&&&&&&&&&&&&04141 an, 1 mois et 19 jours)
Premier ministre Nawaz Sharif
Ministre des Finances
31 mars 200812 mai 2008
Premier ministre Youssouf Raza Gilani
Prédécesseur Salman Shah
Successeur Naveed Qamar
Ministre des Finances
6 novembre 199812 octobre 1999
Premier ministre Nawaz Sharif
Prédécesseur Sartaj Aziz
Successeur Shaukat Aziz
Ministre du Commerce
17 février 199712 octobre 1999
Premier ministre Nawaz Sharif
Biographie
Date de naissance 13 mai 1950 (64 ans)
Lieu de naissance Lahore, Pendjab, Drapeau du Pakistan Pakistan
Nationalité Drapeau du Pakistan pakistanaise
Parti politique Ligue musulmane du Pakistan (N)
Diplômé de Université du Pendjab

Mohammad Ishaq Dar ou plus simplement Ishaq Dar (en ourdou : محمد اسحاق ڈار), né le 13 mai 1950 à Lahore dans la province du Pendjab, est un économiste et homme politique pakistanais. Il est actuellement ministre des finances depuis le 7 juin 2013.

Ishaq Dar est un membre proéminent de la Ligue musulmane du Pakistan (N), dans laquelle il occupe plusieurs postes de responsabilité. Il a été successivement député, ministre du commerce, ministre des finances et sénateur. Depuis 2003, il dirige le groupe de son parti au Sénat et a été chef de l'opposition de la chambre haute de 2012 à 2013.

Biographie[modifier | modifier le code]

Étude et carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Il est diplômé de l'Université du Pendjab en 1968 et 1972. Il a obtenu son Bachelor de commerce en se classant premier et a reçu une médaille d'or[1]. Il a également obtenu un diplôme d'expert-comptable en Angleterre.

En 1993, il devient président de la Chambre de commerce et d'industrie de Lahore.

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Ministre des finances de 1997 à 1999[modifier | modifier le code]

Ishaq Dar a été élu député de l'Assemblée nationale pour la première fois lors des élections législatives pakistanaises de 1997 alors que son parti remporte une nette majorité absolue. Ishaq Dar devient alors ministre du commerce le 17 février 1997, puis cumulativement ministre des finances le 6 novembre 1998 dans le gouvernement du Premier ministre Nawaz Sharif. Il est alors chargé de négocier avec le Fonds monétaire international un prêt pour le Pakistan alors que le pays connait des difficultés économiques et financières importantes. Il perd son poste lors du coup d’État du général Pervez Musharraf le 12 octobre 1999.

Sénateur[modifier | modifier le code]

En 2003, il est élu sénateur pour seulement trois ans, et dirige alors le groupe de la Ligue musulmane du Pakistan (N) au Sénat. Il est réélu en 2006[2] pour un mandant de six ans, puis de nouveau en 2012 pour un nouveau mandat de six ans[3]. Il dirige toujours aujourd'hui le groupe de son parti au Sénat[4]. En mars 2012, il est élu chef de l'opposition au Sénat[5].

Ministre en 2008 puis opposant[modifier | modifier le code]

À la suite des élections législatives de 2008, la Ligue musulmane de Nawaz Sharif arrive deuxième et elle rejoint le gouvernement de coalition mené par Youssouf Raza Gilani. Ishaq Dar redevient alors ministre des finances le 31 mars 2008 et il doit faire face à des difficultés économiques et financières exceptionnelles. Toutefois, dès le 12 mai 2008, il quitte son poste en même tant que tous les ministres de son parti pour protester contre l'absence de réintégration des juges révoqués par l'ancien président Pervez Musharraf en 2007[6] (voir mouvement des avocats), condition pourtant incluse dans les accords de coalition. Son parti quitte la coalition parlementaire pour siéger à l'opposition.

Ishaq Dar est membre de la commission chargée de rédiger le 18e amendement à la Constitution. Il s’efforce alors à créer un consensus politique autour de la réforme qui permettra à l'amendement d'être voté à la quasi-unanimité au Parlement. En 2011, il est vice-président de la commission chargée de l'application de l'amendement.

Il est actuellement le président de la section « affaires internationales » de son parti[1].

Retour au ministère des finances en 2013[modifier | modifier le code]

Après la victoire de la Ligue musulmane du Pakistan (N) aux élections législatives du 11 mai 2013, Nawaz Sharif redevient Premier ministre et Ishaq Dar est à nouveau nommé ministre des finances alors qu'il était largement pressenti à ce poste.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Muhammad Ishaq Dar sur le site officiel du Sénat
  2. MEMBERS OF SENATE OF PAKISTAN (2009) sur Commission Election of Pakistan
  3. MEMBERS OF SENATE OF PAKISTAN (2012) sur Commission Election of Pakistan
  4. (en) Dar appointed Senate Parliamentary Leader sur le site officiel de la Ligue musulmane du Pakistan (N), le 7 mars 2012.
  5. (en) PML-N's Ishaq Dar appointed Senate opposition leader sur The News International, le 14 mars 2012.
  6. (en) Profile of Syed Yousaf Raza Gailani, sur le site officiel du Premier ministre

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]