Isay

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Islay.
Isay
Ìosaigh (gd)
Vue d'Isay depuis Skye.
Vue d'Isay depuis Skye.
Géographie
Pays Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Archipel Hébrides intérieures
Localisation Océan Atlantique
Coordonnées 57° 31′ 00″ N 6° 39′ 00″ O / 57.5167, -6.6557° 31′ 00″ N 6° 39′ 00″ O / 57.5167, -6.65  
Superficie 0,916 km2
Point culminant non nommé (26 m)
Géologie Île continentale
Administration
Nation constitutive Écosse
Council Area Highland
Démographie
Population Aucun habitant
Autres informations
Découverte Préhistoire
Fuseau horaire UTC+0

Géolocalisation sur la carte : Highland

(Voir situation sur carte : Highland)
Isay
Isay

Géolocalisation sur la carte : Royaume-Uni

(Voir situation sur carte : Royaume-Uni)
Isay
Isay
Îles du Royaume-Uni

Isay, en gaélique écossais Ìosaigh, est une île inhabitée du Royaume-Uni située en Écosse, à proximité de l'île de Skye et juste à côté de celles de Mingay et de Clett.

Géographie[modifier | modifier le code]

L'île se trouve dans les Hébrides intérieures, baignée par le loch Dunvegan, à un kilomètre au large de la côte Nord-Ouest de l'île de Skye.

Histoire[modifier | modifier le code]

Olaf II de Man, roi de l'île de Man, est le premier propriétaire connu d'Isay. En 1540, Roderick MacLeod de Lewis organise un banquet sur l'île dans le but d'éliminer deux familles entières afin que son petit-fils puisse hériter des terres de Raasay et de Gairloch. Isay est toujours une propriété privée depuis plus de 1 000 ans, aujourd'hui elle appartient à un Français.

Au début du XIXe siècle, l'île comptait environ 90 habitants avec son propre magasin général et une station de pêche. Le canton d'Isay crée en 1600 (référence Blaeu J (1662). les maisons ont été construites par les maçons d'Edimbourg, aidé par des ouvriers locaux (information de MacDonald, propriétaire foncier de Waternisch). Aujourd'hui île comprend vingt-huit bâtiments à ciel ouvert et huit enceintes qui sont représentés sur l'édition actuelle de la carte OS 1:10560 (1968). Cependant, comme sur beaucoup d'autres îles d'Écosse, les habitants sont chassés au cours des Highland Clearances pour faire place aux moutons et elle est ainsi inhabitée depuis 1860.

Légende[modifier | modifier le code]

En visitant les Hébrides en 1895, Henry Jenner, ancien conservateur des manuscrits au British Museum de Londres, est témoin d'une tradition orale : l'un des noms de l'île en gaélique écossais, Eilean Isa, signifierait « île de Jésus », Isa venant alors directement d'Îsâ, le nom arabe de Jésus de Nazareth. Il semble qu'elle pourrait avoir été ainsi nommé parce qu'elle avait été sanctifié par la présence de Jésus lui-même.

Dyke sur une plage d'Isay.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :