Isabelle de Savoie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Isabelle de Savoie

Isabelle de Savoie (née à Turin le 2 mars 1591, morte à Modène le 22 août 1626) est une noble dame piémontaise.

Elle est la fille du duc Charles-Emmanuel Ier de Savoie et de Catherine-Michelle d'Espagne. Ses grands-parents son le roi Philippe II d'Espagne et Élisabeth de Valois, fille de Henri II de France et de Catherine de Médicis.

Elle épouse à Turin le 22 février 1608 Alphonse d'Este, Prince Héritier de Modène[1], fils de César d'Este, duc de Modène et de Reggio et de Virginia de Médicis.

De leur mariage, naissent 14 enfants dont certains sont morts jeune[2]:

  • Cesare (1609-1613);
  • François (1610-1658), futur duc de Modène et de Reggio qui épouse les sœurs Maria Farnèse et Vittoria Farnèse et Lucrezia Barberini;
  • Obizzo (1611-1644), Évêque de Modène ;
  • Cesare (1614-1677) ;
  • Alessandro (1615) ;
  • Carlo Alessandro (1616-1679) ;
  • Rinaldo (1618-1672) cardinal ;
  • Filiberto (1623-1645) ;
  • Bonifazio (1624);
  • Caterina (1613-1628), sœur ;
  • Margherita (1619-1692), épouse de Ferdinando III Gonzaga, duc de Guastalla ;
  • Beatrice (1620) ;
  • Beatrice (1622-1623) ;
  • Anna Beatrice (1626-1690), épouse de Alessandro II Pico della Mirandola.

Isabelle ne réussit pas à devenir duchesse, elle meurt avant le duc en titre, lors de l'accouchement de Anna Beatrice. Alphonse devient duc à la mort de son père en 1628 et il voulut pas se remarier.

Note[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]