Isabelle d'Aragon (1470-1498)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Isabelle d'Aragon.
Isabelle d'Aragon
Isabelle d'Aragon
Isabelle d'Aragon
Titre
Liste des souverains consorts de Portugal
30 septembre 149723 août 1498
Couronnement 30 septembre 1497
Prédécesseur Éléonore de Viseu
Successeur Marie d'Aragon
Biographie
Dynastie Maison de Trastamare,Maison d'Aviz
Date de naissance 2 octobre 1470
Lieu de naissance Dueñas, Palencia (Castille)
Date de décès 23 août 1498
Lieu de décès Saragosse, Saragosse (Aragon)
Nature du décès morte en couches
Père Ferdinand II d'Aragon
Mère Isabelle Ire de Castille
Conjoint Alphonse de Portugal
Manuel Ier de Portugal
Enfant(s) Michel de la Paix

Isabelle d'Aragon, née à Dueñas le 2 octobre 1470 de Isabelle Ie de Castille et de Ferdinand II d'Aragon, morte à Saragosse le 28 août 1498.

Naissance et enfance[modifier | modifier le code]

Fille de Ferdinand d'Aragon et d'Isabelle Ire de Castille, Isabelle reçoit le prénom de sa mère. Elle aura comme ses frères et sœurs une bonne éducation digne de son rang : elle apprend les langues romanes et étudie la Bible, la littérature, les arts, les textes liturgiques. Son précepteur est le dominicain Pascual de Ampudia.

Un recueil de JL Martin dit : « De la sereníssima reyna de quien hemos hablado [ie, Isabel la Católica], la primera hija fue la infanta doña Ysabel, la qual fue quando donzella tan sancta y devota y tan sabia y tan perfecta que subió en todo grado de perfectión, de honestidad. Dotada en dones de gracia, en rezar e ayunos e limosnas y devotas contemplaciones y sentimientos de nuestro señor Jesuchristo, fue dotada en los bienes de natura de excelentíssimo ingenio y grande saber: esto hera cosa muy cierta que, quando sus padres tenían algún consejo arduo, siempre su consejo [ie, el de la princesa Isabel] y parescer hera muy estimado de todos quanto allí estavan. »

Premier mariage[modifier | modifier le code]

Elle épouse, à la cathédrale d'Evora, le 27 novembre 1490, le prince héritier du Portugal , Alphonse de Portugal, fils unique du roi Jean II. Son mariage ne durera que huit mois, Alphonse décédant accidentellement d'une chute de cheval, le 14 juillet 1491.

Second mariage[modifier | modifier le code]

Elle se remarie en 1497 à l'oncle de son premier mari, le roi de Portugal Manuel Ier.

Isabelle d'Aragon, reine de Portugal

Héritière des trônes d'Aragon et de Castille[modifier | modifier le code]

En avril 1498, avec son mari le roi Manuel de Portugal, elle est désignée comme princesse des Asturies, c'est-à-dire l'héritière du trône de sa mère, la Castille, par les nobles du royaume à Tolède. En juin de la même année, son père réunit la cour d'Aragon à Saragosse, pour la désigner héritière du trône. Cependant, les Cortès d'Aragon refusent de la faire reconnaître comme héritière et imposent au roi Ferdinand certaines conditions, notamment la restitution des privilèges des villes enlevés par le roi. Ferdinand tente de calmer la situation mais le refus de se présenter aux Cortès des villes de Valence et de Barcelone fait capoter la reconnaissance officielle d'Isabelle comme héritière. Femme de caractère, la reine de Portugal, princesse des Asturies et infante d'Aragon conseille à son père de ne pas négocier avec les villes aragonaises et de rentrer en armes dans le royaume, de le prendre et d'imposer sa volonté. Les Aragonais ont appris le conseil donné au roi de la part de celle qu'ils étaient censés reconnaître comme leur future reine et commencent à se préparer à faire face à une révolte, voire une guère civile. Le chroniqueur portugais Garcia de Resende fait le récit de ces événements et affirme qu'en deux nuits les Aragonais ont placé huit mille hommes d'armes dans la ville de Saragosse. C'est alors qu'Isabelle enceinte ressent les douleurs de l'accouchement.

Décès[modifier | modifier le code]

Le 23 août 1498 au palais de l'archevêque de Saragosse, elle donne naissance à son premier fils Michel de la Paix, prince de Portugal, et héritier des trônes de Portugal, de Castille et d'Aragon. Elle décède en couche et demande à être enterrée sans cérémonie dans la chartreuse de Miraflores à Burgos. La mort d'Isabelle met fin aux indispositions entre la Couronne d'Aragon et les représentants des villes du royaume.

Références[modifier | modifier le code]

  • MCN biografias:Isabel de aragon