Isabelle Guion de Méritens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Officier général francais 2 etoiles.svg Isabelle Guion de Méritens
Naissance 1er octobre 1962 (51 ans)
Pau
Allégeance Drapeau de la France France
Arme gendarmerie nationale
Grade Général de brigade
Années de service 1988 –
Commandement Gendarmerie maritime
Distinctions médaille de la Défense nationale
officier de l'Ordre national du Mérite
chevalier de la Légion d'honneur

Isabelle Guion de Méritens est un officier de la gendarmerie nationale française née à Pau (Pyrénées-Atlantiques) le 1er octobre 1962.

Elle devient en 1987 la première femme à intégrer le corps des officiers de gendarmerie puis, en 2013, la première à être nommée officier général de gendarmerie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation[modifier | modifier le code]

Après des études traditionnelles, Isabelle Guion de Méritens obtient une maîtrise d'histoire en 1984[1]. Elle intègre Saint-Cyr la même année, promotion Général Monclar (1984-1987), et ressort trois ans plus tard avec le grade de lieutenant. À l'issue de sa scolarité à Saint-Cyr, elle choisit comme école d'application l'École des officiers de la gendarmerie nationale de Melun. Elle est la première femme officier recrutée par la gendarmerie[2]. Elle poursuit également des études de droit public et obtient sa licence en 1988. Elle est diplômée du Collège interarmées de défense à Paris (qui a repris l'appellation École de guerre en 2010)[3].

Carrière dans la gendarmerie[modifier | modifier le code]

Isabelle Guion de Méritens est alors affectée au 1er groupement blindé de gendarmerie mobile de Versailles-Satory comme officier chargé de l'instruction et devient commandant du centre d'instruction blindée. Elle se voit affectée au poste d'officier pédagogie de l'école des sous-officiers de gendarmerie de Montluçon pour une durée de deux ans. Elle prend le commandement d'une compagnie d'instruction en 1993, puis de la compagnie de gendarmerie départementale de Montmorency en 1995. De 1998 à 2001, elle est chef de la section « officiers » du bureau de la formation à la Direction générale de la Gendarmerie nationale (DGGN) à Maisons-Alfort[3],[4].

Isabelle Guion de Méritens est nommée officier d'état major à l'inspection générale des armées à Paris. À partir de septembre 2004, elle assure les fonctions de commandant en second et chef d'état major de l'école de gendarmerie de Chaumont. En 2006, elle est nommée colonel de gendarmerie, une première pour le corps des officiers ouvert aux femmes en 1983[5],[6]. Elle prend le commandement du groupement de gendarmerie des Yvelines[3],[7].

Isabelle Guion de Méritens est nommée en septembre 2012 à la tête de la gendarmerie maritime[8]. Lors du conseil des ministres du mercredi 27 mars 2013, elle est nommée général de brigade pour prendre rang le 1er juillet 2013 et devient la première femme gendarme à porter ce grade[7].

Décorations[modifier | modifier le code]

Legion Honneur Chevalier ribbon.svg
Ordre national du Merite Officier ribbon.svg
Medaille de la Defense Nationale Bronze ribbon.svg

Intitulé[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]