Isabelle Guérin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Isabelle Guérin

Naissance 1961
Drapeau de la France France
Activité principale Étoile de la danse à l'Opéra de Paris
Style Ballet
Années d'activité 1978 - 2001
Formation Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris
École de danse de l'Opéra de Paris
Récompenses 1er Prix du CNSMD Paris 1977
Prix Pavlova 1988
Prix Benois de la danse 1993
Distinctions honorifiques 1993 Chevalier des Arts et Lettres
1993 Chevalier de la Légion d'honneur

Isabelle Guérin, née en 1961, est une danseuse étoile du Ballet de l'Opéra national de Paris. Retraitée depuis mai 2001, elle revient y danser en tant qu'« artiste invitée ».

Carrière[modifier | modifier le code]

Les premières années[modifier | modifier le code]

Élève dans la classe de Christiane Vaussard, elle obtient en juin 1977 un Premier prix du Conservatoire de Paris. Isabelle Guérin entre la même année à l'École de danse de l'Opéra de Paris en 1977. Elle est âgée de 17 ans lorsqu'elle est engagée, en 1978, dans le corps de ballet de l'Opéra de Paris. La même année elle est promue quadrille. Le chorégraphe Kenneth MacMillan la choisit pour incarner le Printemps de ses Quatre Saisons.

Guérin est nommée coryphée en 1979 puis sujet en 1981. Dès 1982 Rosella Hightower en fera la fée Carabosse de sa Belle au bois dormant. L'année suivante, Rudolf Noureev lui confie le rôle de Kitri du ballet Don Quichotte.

En 1984, médaille d'argent au Concours international de danse de Paris, elle accède au titre de première danseuse lors du Concours du Ballet. Cette année, elle danse La Bayadère, acte III, Le Lac des cygnes dans la version de Noureev, Les Mirages (Serge Lifar), la Myrtha de Giselle, Le Chant de la Terre (Kenneth MacMillan), Napoli (Auguste Bournonville, 1842).

Le 2 novembre 1985, Isabelle Guérin est nommée danseuse étoile par Rudolf Noureev en même temps que Laurent Hilaire à l'issue de la représentation du Lac des cygnes (version Bourmeister).

Les adieux[modifier | modifier le code]

Ayant atteint les quarante ans, Isabelle Guérin fait ses adieux à l'Opéra de Paris en mai 2001. Elle est actuellement retraitée mais continue d'avoir une activité de ballerine en tant qu'« artiste invitée » de l'Opéra. C'est ainsi qu'elle danse Notre-Dame de Paris (Roland Petit) et Le Parc (Angelin Preljocaj) en 2001, Other Dances (Jerome Robbins), L'Arlésienne (Roland Petit) et The Cage (Jerome Robbins) en 2002.

Elle a également été chargée de répétitions en novembre et décembre 2001 pour la reprise de La Bayadère à l'Opéra Bastille[1].

Répertoire[modifier | modifier le code]

1986-2002
Créations à l'Opéra de Paris

Récompenses et distinctions honorifiques[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]