Isabelle Blanc

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Isabelle Blanc, née le à Nîmes, est une snowboardeuse française, spécialiste du slalom parallèle.

Après des débuts dans le ski alpin, elle commence le snowboard à 18 ans. Lors de ses premiers Jeux olympiques d'hiver, en 1998 à Nagano, elle est largement en tête sur les temps intermédiaires lorsqu'elle chute sur la dernière porte. Elle obtient un premier titre de championne du monde l'année suivante. Elle subit toutefois la domination de Karine Ruby, qui la prive de deux nouveaux titres l'année 2001.

Elle prend sa revanche lors Jeux olympiques d'hiver de 2002 de Salt Lake City, battant sa rivale.

Reconversion : En 2006 sa carrière prend fin aux Jeux Olympiques de Turin après une belle qualification en finale elle chute et terminera 14ème et tire sa révérence après 15 ans de haut niveau. L'esprit de athlète tranquille qui aura dans sa carrière obtenue tous les titres existants de championne de France, à Championne d'Europe en passant par Championne du Monde et enfin Championne Olympique.

Elle se lance dans une nouvelle vie se forme aux nouveaux médias et plus précisément dans l'audiovisuel. En parallèle elle se présenta comme suppléante aux élections législatives de 2007 dans la Quatrième circonscription de l'Isère sous les couleurs de l'UMP. Puis en 2008 aux élections municipales de sa commune Huez "Alpe d'huez" ou elle sera adjointe aux sports et à la communication jusqu'en 2010 suite à une nouvelle élection du conseil elle préférera refuser ce poste d'adjointe pour se consacrer à son entreprise GLYS, société de production et réalisation audiovisuelle spécialisée dans les nouveaux médias.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques d'hiver[modifier | modifier le code]

Championnats du monde de snowboard[modifier | modifier le code]

Coupe du monde de snowboard[modifier | modifier le code]

  • Vainqueur de la coupe du monde en parallèle en 2000
  • Vainqueur de la coupe du monde en slalom géant en 2002

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]