Isaak Schwarz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Schwarz.

Isaak Schwarz

Nom de naissance Исаак Иосифович Шварц
Naissance 13 mai 1923
Romny, gouvernement de Poltava
Drapeau de l'URSS Union soviétique
Décès 27 décembre 2009 (à 86 ans)
Siverski, oblast de Léningrad
Drapeau de la Russie Russie
Activité principale compositeur

Isaak Iossifovitch Schwarz (en russe : Исаак Иосифович Шварц), né le 13 mai 1923 à Romny, dans le gouvernement de Poltava (Union soviétique) et mort le 27 décembre 2009 à Siverski, dans l'oblast de Léningrad (Russie), est un compositeur soviétique et russe.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est né et élevé à Romny, en Ukraine dans une famille juive assimilée. Sa famille s'installe en 1930 à Léningrad, où Isaak commence à apprendre le piano. En 1935, il donne un concert avec les jeunes talents de l'Orchestre philharmonique de Léningrad, au cours duquel il joue Chopin. Son père, professeur d'histoire et d'archéologie à l'université de Léningrad, est arrêté en 1936 et la famille exilée en Kirghizie en 1937. Dans la ville de Frounzé (aujourd'hui Bichkek), le jeune Isaak donne des leçons privées de musique aux enfants des fonctionnaires locaux et de temps en temps accompagne au piano les films encore muets qui sont projetés au cinéma de la ville. Pendant la Seconde Guerre mondiale, il dirige une section des chœurs de l'Armée rouge. Il fait ensuite la rencontre de la sœur de Dmitri Chostakovitch, qui le présente à son frère. Celui-ci le fait entrer au Conservatoire d'État Rimski-Korsakov de Léningrad, en classe de composition. Il en sort diplômé en 1951. En 1955 il devient membre de l'Union des compositeurs soviétiques.

En 1959, il fait ses débuts au cinéma en composant la musique du film Notre Correspondant. Une longue collaboration commence, qui le fera travailler avec les plus grands réalisateurs du cinéma soviétique et le verra écrire plus de cent musiques de films, comme celle de La Blanche étrangère de Sergueï Soloviov, Grand prix du jury de la Mostra de Venise en 1986. En 1975, remarqué et choisi par Akira Kurosawa, il compose la musique de Dersou Ouzala, pour laquelle il est surtout connu en Occident.

Il composait avant sa mort plus pour les ballets et le théâtre, pour lesquels il a remporté de nombreux prix, et encore dans une moindre mesure pour le cinéma ou la télévision. Il a aussi écrit une symphonie, et de nombreuses chansons (certaines écrites avec Boulat Okoudjava, comme en 1970 Votre Honneur Madame la Chance dans le film Le Soleil blanc du désert).

Liens externes[modifier | modifier le code]