Isaac Todhunter

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Isaac Todhunter

Description de cette image, également commentée ci-après

Isaac Todhunter

Naissance 23 novembre 1820
Rye (Royaume-Uni)
Décès 1er mars 1884
Cambridge (Royaume-Uni)
Nationalité anglaise
Institutions University College, London
University of London
St John's College, Cambridge, Royal Society
Diplôme Mathématiques
Distinctions Prix Smith, Prix Burney, Prix Adams

Isaac Todhunter, (23 novembre 18201er mars 1884), est un mathématicien anglais connu pour ses livres sur les mathématiques et sur l'histoire des mathématiques. Il fut membre de la Royal Society.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de George Todhunter, un non-conformiste, et de Mary née Hume, il nait à Rye dans le Sussex. Il est éduqué à Hastings où sa mère a ouvert une école après la mort de son père en 1826. Il devient ensuite professeur assistant à l'école de Peckham tout en suivant des cours du soir à l'Université de Londres où il est influencé par Augustus De Morgan. Il obtient en 1842 une bourse de mathématiques et obtient son B.A. à l'Université de Londres puis la médaille d'or pour son M.A.. Il devient professeur de mathématiques dans une école de Wimbledon.

Todhunter rentre en 1844 au St John's College, Cambridge. Il sort Wrangler en 1848 et gagne le premier Prix Smith et le Prix Burney.

Il commence à travailler en tant que professeur d'université et que professeur privé en 1849[1]. Il est fait membre en 1862 de la Royal Society[2]. Il devient en 1865 membre de la Société de Mathématiques de Londres. Il reçoit le Prix Adams en 1871 et est élu au conseil de la Royal Society.

Sa vue commence à décroitre en 1880 et il devient paralysé peu après.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Todhunter se marie le 13 août 1864 avec Louisa Anna Maria, la fille la plus âgée du Capitaine (plus tard Amiral) George Davies, R.N.. Ils ont quatre garçons et une fille.

Il meurt le 1er mars 1884 dans sa résidence au 6 Brookside, Cambridge. Une tablette murale et un portrait en médaillon sont placés par sa veuve dans la chapelle de son université.

Todhunter connaissait le latin et le grec et était familier avec le français, l'allemand, l'espagnol, le russe, l'hébreu et le sanskrit.

Écrits[modifier | modifier le code]

  • Treatise on the Differential Calculus and the Elements of the Integral Calculus (1852, 6th ed., 1873)
  • Treatise on Analytical Statics (1853, 4th ed., 1874)
  • Treatise on the Integral Calculus (1857, 4th ed., 1874)
  • Treatise on Algebra (1858, 6th ed., 1871)
  • Treatise on Plane Coordinate Geometry (1858, 3rd ed., 1861)
  • Plane Trigonometry (1859, 4th ed., 1869)
  • Spherical Trigonometry (1859)
  • History of the Calculus of Variations (1861)
  • Theory of Equations (1861, 2nd ed. 1875)
  • Examples of Analytical Geometry of Three Dimensions (1858, 3rd ed., 1873)
  • Mechanics (1867)
  • History of the Mathematical Theory of Probability from the Time of Pascal to that of Lagrange (1865)
  • Researches in the Calculus of Variations (1871)
  • History of the Mathematical Theories of Attraction and Figure of the Earth from Newton to Laplace (1873)
  • Elementary Treatise on Laplace's, Lame's and Bessel's Functions (1875)
  • Natural Philosophy for Beginners (1877).
  • The History of the Theory of Elasticity, travail inachevé, est édité et publié à titre posthume en 1886 par Karl Pearson.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Todhunter, Isaac sur Venn, J. & J. A., Alumni Cantabrigienses, Cambridge University Press, 10 vols, 1922–1958
  2. (en) « Todhunter; Isaac (1820 - 1884); Mathematician; Fellow of Royal Society », Search for Fellows, Royal Society,‎ 5 June 1862 (consulté le 2008-08-04)

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :