Isaac Moillon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le Christ guérissant les aveugles, Hôtel-Dieu de Beaune

Isaac Moillon, né à Paris le 8 juillet 1614[1] et mort le 26 mai 1673[2] est un peintre français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Eole remettant à Ulysse l'outre des vents (vers 1650), musée départemental de la tapisserie d'Aubusson

Fils de Nicolas Moillon, après la mort de ce dernier et le remariage de sa mère, il devient le beau-fils du peintre de nature morte François Garnier. Isaac Moillon a baigné dès son plus jeune âge dans un milieu artistique très riche. Sa sœur Louise Moillon, est une célèbre artiste-peintre de natures mortes[3].

Vers 1638-1640, il travaille à la décoration de l'Hôtel Bautru, dont l'architecte est Louis Le Vau et le maître maçon Michel Villedo, dans l'actuelle rue Croix-des-Petits-Champs à Paris. Ce bâtiment deviendra plus tard l'hôtel Colbert et abrite actuellement l'Institut national du patrimoine et l’Institut national d'histoire de l'art. Il peint des Scènes de la vie guerrière dans la galerie et le vestibule[4].

Peintre du roi, il réalise de nombreux cartons pour des tapisseries qui sont tissées à Aubusson[5], dont une suite sur l'histoire d'Achille, tissée à de très nombreuses reprises et dont plusieurs séries sont conservées à l'Hospice de Beaune et au château de Villemonteix, une suite sur l'histoire d'Ulysse[6] conservé au musée d'Aubusson, une histoire de Didon et Enée en neuf pièces[7], enfin la tenture en sept pièces des Femmes illustres de l'Antiquité conservée au château d'Ansouis dans le Vaucluse.

Collections publiques[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Baptisé le 13 dans la religion réformée, au temple de Charenton », Laveissière, 2005, p. 41
  2. « Inhumé le 29 au cimetière protestant de la rue des Saints-Pères », Laveissière, p. 41.
  3. Comme son frère elle resta fidèle à la religion protestante.
  4. Musée virtuel du protestantisme français
  5. Conseil Général de la Creuse. L'historienne d'art Nicole de Reyniès a identifié au moins onze tentures de pl 6 à 8 tapisseries[Quoi ?] chacune créées par Isaac Moillon.
  6. Dont Ulysse quittant Eole.
  7. Le musée d'Aubusson en conserve une tenture des cinq pièces provenant d'un château de l'ouest de la France.
  8. Inventaire du ministère de la culture

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Nicole de Reyniès, Sylvain Laveissière, Un peintre du roi à Aubusson, Isaac Moillon 1614-1673, Éditions Somogy, 2005, 335 p., (ISBN 978-2850568855)
  • Renaud Benoit-Cattin, Quelques aspects de l'œuvre du peintre Isaac Moillon (1614-1673), dans In Situ. Revue du patrimoine, no 2, 2002 ( lire en ligne )