Isaac Ier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Isaac Ier
Empereur byzantin
Image illustrative de l'article Isaac Ier
Monnaie d'Isaac Comnène
Règne
8 juin 1057 - 22 novembre 1059
2 ans, 5 mois et 14 jours
Période Comnène
Précédé par Michel VI Stratiotique
Suivi de Constantin X Doukas
Biographie
Naissance v. 1007
Décès 1061 (~54 ans)
(Constantinople)
Père Manuel Comnène
Épouse Catherine de Bulgarie
Descendance Manuel Comnène
Marie Comnène
Liste des empereurs byzantins

Isaac Ier (grec: Ισαάκιος A' Κομνηνός), né vers 1007 et mort en 1061, empereur byzantin du 8 juin 1057 au 25 décembre 1059.

Il appartient à la famille des Comnènes, riche famille de propriétaires terriens originaires de Paphlagonie et qui prétend descendre d’un des ancêtres de Constantin Ier. Il est le fils d’un général réputé, Manuel Comnène, et embrasse à son tour la carrière des armes. Il se distingue dans la lutte contre les Turcs qui commencent à envahir l’Anatolie. C’est pourquoi le parti aristocratique et militaire le soutient en avril 1057 lorsqu'il renverse Michel VI Stratiotikos et l’enferme dans un monastère.

Il est proclamé empereur le 8 juin 1057. Homme d’État capable, il souhaite assainir les finances de l’Empire et décentraliser l’administration. Ce faisant, il heurte les intérêts de la bureaucratie impériale ainsi que ceux du clergé.

Il entreprend également une réforme complète des armées, avec une efficacité toute militaire : il s’assura ainsi que les troupes disposent d’un budget correct et restaura rapidement la discipline sévère sur laquelle reposait la sécurité de l’Empire.

Il confisque également les grands domaines que s’étaient appropriés les favoris, notamment ceux acquis par le patriarche Michel Cérulaire — auquel il accorde cependant, en reconnaissance de l’aide qu’il lui avait apportée lors de son accession au trône, l’administration de Sainte-Sophie. Malgré cela, Michel Cérulaire entreprend de déposer Isaac Ier : le 8 novembre 1058, Isaac le fait arrêter et exiler. Cette mesure finit par rendre Isaac impopulaire.

Fatigué et malade, il abdique fin 1059 en faveur de son principal ministre, Constantin X Doukas après que son propre frère, Jean Comnène (le père du futur empereur Alexis Ier) ait décliné l'offre de lui succéder. Il meurt en 1061 au monastère du Stoudion.

Il épouse avant 1057 Catherine de Bulgarie, fille de Ivan Vladislav, tsar de Bulgarie et de Marie dont il a un fils Manuel et une fille Marie qui se retire avec sa mère au couvent après l'abdication de son père.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Louis Bréhier, Vie et mort de Byzance, Albin Michel, coll. L'évolution de l'humanité, Paris, 1946, ISBN 2-226-05719-6
  • Michel Psellos Chronographie Livre VII, chapitres 44-92, p. 230-252.