Isaac Aboab da Fonseca

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Isaac Aboab da Fonseca

Isaac Aboab da Fonseca (Portugal, 1605 - Amsterdam, 1693) a été rabbin de Recife au Brésil de 1642 à 1653 et, à ce titre, est le premier rabbin à la tête d'une communauté établie aux Amériques[1],[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Issus d'une famille marrane du Portugal, ses parents émigrent en France puis aux Pays-Bas quand il n'est encore qu'un enfant. À Amsterdam, il est remarqué, encore adolescent, comme un rabbin prodige, orateur hors pair, professeur respecté et traducteur de textes cabbalistiques d'hébreu en espagnol et inversement. À 21 ans, il est appelé à la tête d'une des trois congrégations d'Amsterdam. Son départ pour Recife en 1642 y est très regretté.

De 1642 à 1654, il est le rabbin de la communauté juive de Recife où les Juifs sont très nombreux et participent activement à la défense de la ville longuement assiégée par les Portugais. Lorsque ceux-ci reprennent Recife, les Hollandais exigent, dans les termes de la capitulation que la vie sauve soit laissée aux Juifs dont certains iront fonder la communauté de la Nouvelle-Amsterdam (New-York) et d'autres, comme Isaac Aboab, retourneront aux Pays-Bas.

De retour à Amsterdam, Isaac Aboab dirige une yechiva et devient membre du tribunal rabbinique. Il est à la tête de la communauté séfarade lors de la proclamation du herem de Baruch Spinoza et aussi lors de l'inauguration de la Synagogue portugaise d'Amsterdam. Il y meurt en 1693, à l'âge de 88 ans.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Denis Aboab, « Isaac Aboab da Fonseca, premier rabbin des Amériques », sur Revues plurielles, Latitudes,‎ avril 2005 (consulté le 5 mars 2010)
  2. (en) « rabbi Isaac Aboab da Fonseca », sur Jewish Virtual Library