Irrintzi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
(eu) Irrintzi
Cri
Idéologie Régionaliste
Objectifs Référendum sur la question du Pays basque français, lutte contre la spéculation immobilière
Statut Inactif
Fondation
Date de formation 2006
Fondé par Stéphane Callou et Lionel Labeyrie
Pays d'origine Drapeau de la France France
Actions
Mode opératoire Attentats à la bombe, mitraillages, etc.
Nombres d'attaques imputées 30~40
Zone d'opération Pays basque français
Période d'activité 2006-2009
Organisation
Chefs principaux Stéphane Callou et Lionel Labeyrie
Membres Deux[1]
Financement Autofinancement
Groupe relié Aucun
Répression
Nombre de prisonniers 2
Conflit basque

Irrintzi (Cri en Basque) est une organisation nationaliste basque qui agit en Iparralde (nom basque pour le Pays basque du nord ou le Pays basque français). Les premières actions connues d'Irrintzi étaient quelques sabotages en 2006 autour de Bayonne. Depuis lors, l'organisation a attaqué des chemins de fer, des sites touristiques, des sièges de partis politique, des maisons secondaires, des agences immobilières, des terrains de golf, etc. principalement avec des bombes, en tout une trentaine actions.

Le chef célèbre Alain Ducasse, accusé par Irrintzi d'être un spéculateur et de "folkloriser" le Pays basque, a été forcé de quitter le Pays basque, à cause des attaques constantes dont a souffert son restaurant[2].

En avril 2008, à travers un communiqué de presse, l'organisation annonce un durcissement de ses actions en s'adressant non seulement à l'État français mais également à l’Organisation des Nations unies et affirme qu'« à défaut de pouvoir négocier la ou les solutions au conflit basque des deux côtés de la frontière nous menaçons la totalité du territoire français et espagnol d’actions armées ». Irrintzi revendique par la même occasion 30 attentats depuis 2006[3].

Leurs déclarations sont habituellement annoncées par le slogan Euskal Herria ez da salgai (« le Pays basque n'est pas à vendre »)[4].

En décembre 2009 la police arrête Stéphane Callou et Lionel Labeyrie, qui seraient les deux seuls membres d'Irrintzi. Au cours de l'investigation plusieurs armes sont saisies[5].

Irrintzi est parfois considéré comme lié à l'ETA en étant sa campagne française demandée par Batasuna[6], bien que cette position soit souvent contestée car sans preuve[7].

Liste des attentats[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.eitb.com/infos/politique/detail/319032/irrintzi-deux-membres-presumes-deferes-devant-le-parquet/
  2. (en) Bombs force French chef out of Basque area | Special reports | Guardian Unlimited
  3. a, b et c http://futurrouge.wordpress.com/2009/04/21/irrintzi-revendique-des-attentats-et-denonce-la-situation-du-pays-basque/
  4. http://www.eitb.com/multimedia/images/2008/12/29/45337/45337_Iparralde-cambo_dest_2.jpg
  5. http://www.bayonnebiarritzinfo.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=117:demantelement-du-groupe-irrintzi--un-groupe-de-deux-&catid=3:bayonne&Itemid=6
  6. http://www.libertaddigital.com/nacional/francia-detiene-a-ocho-miembros-de-irrintzi-eta-embrion-de-un-nuevo-iparretarrak-1276388881/
  7. http://www.paysbasqueinfo.com/fr/component/zine/article/521-arrestation-de-8-membres-de-irrintzi-eta-embryon-dun-nouveau-iparretarrak.html
  8. http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2009/09/05/01011-20090905FILWWW00422-landes-un-batiment-vise-par-des-tirs.php
  9. http://www.lejpb.com/paperezkoa/20090902/154663/fr/Irrintzi-tire-a-mitraillette-contre-deux-agences-immobilieres
  10. http://tempsreel.nouvelobs.com/depeches/20090819.FAP9263/societe/
  11. http://www.lejpb.com/paperezkoa/20091218/172834/fr/Trois-arrestations-dans-le-cadre-dune-operation-contre-Irrintzi
  12. http://www.sudouest.com/pays-basque/actualite/article/662954/mil/4937192.html
  13. http://tempsreel.nouvelobs.com/depeches/societe/20090723.FAP5537/une_bombe_artisanale_decouverte_pres_du_golf_de_chantac.html
  14. http://www.lejpb.com/paperezkoa/20090515/137183/fr/Les-greens-du-golf-Chiberta-endommages
  15. http://www.lejpb.com/paperezkoa/20090226/124083/fr/Nouvel-attentat-dIrrintzi-a-Anglet
  16. http://www.eitb.com/infos/politique/detail/132874/irrintzi-revendique-trois-attentats-perpetres-pays-basque-nord/
  17. http://www.rap-conscient.com/?p=518
  18. http://jb.virginradioblog.fr/jb/2008/08/bombe-basque-du.html
  19. http://www.eitb.com/infos/politique/detail/57606/pays-basque-nord--irrintzi-persiste-et-signe/
  20. a et b http://www.lejpb.com/idatzia/20080429/art208791.php
  21. http://www.berria.info/blogak/media/irrintzi2.jpg
  22. http://www.lefigaro.fr/actualite/2007/08/17/01001-20070817ARTFIG90164-guerre_des_nerfs_au_pays_basque_francais.php
  23. http://www.berria.info/blogak/media/irrintzi1.jpg
  24. http://unatemporadaenelinfierno.net/2007/07/05/nuevo-terrorismo-vasco-frances-de-iparretarrak-a-irrintzi/

Liens externes[modifier | modifier le code]