Iron Sky

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Iron Sky

Description de cette image, également commentée ci-après

Logo du film.

Réalisation Timo Vuorensola
Scénario Michael Kalesniko
Timo Vuorensola
Acteurs principaux
Sociétés de production Energia Productions
Blind Spot Pictures (en)
Pays d’origine Drapeau de la Finlande Finlande
Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Drapeau de l'Australie Australie
Genre science-fiction humoristique
Sortie 2012
Durée 93 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Iron Sky est un film de science-fiction humoristique finlando-germano-australien écrit et réalisé par Timo Vuorensola, sorti en 2012.

Synopsis[modifier | modifier le code]

En 2018, la présidente des États-Unis envoie à des fins électoralistes deux astronautes, dont un Noir, vers la face cachée de la Lune. La mission disparait immédiatement : elle a été annihilée, et le Noir capturé, par les nazis de la base secrète « Soleil Noir » qui prépare le triomphal retour du nazisme et l'établissement du Quatrième Reich sur Terre. Une mission nazie décolle vers la terre en OVNI du IIIe Reich pour se procurer les smartphones utiles à l'arme ultime.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Le projet Iron Sky, né en 2006, est produit par Energia Productions et Blind Spot Pictures en Finlande[1], et coproduit par 27 Films en Allemagne — grâce à la représentation d'une aguiche au Festival de Cannes 2008[2] — et par New Holland Pictures en Australie, ayant signé après le même festival en 2010[3].

Le thème est inspiré des OVNI du IIIe Reich, où des machines volantes utilisant l'anti-gravité ou quelque dispositif mystérieux, construites en secret, auraient été opérationnelles durant la période du Troisième Reich en Allemagne[4]. C'est le réalisateur Timo Vuorensola qui y travaille en compagnie de Michael Kalesniko.

Pour son rôle de la présidente des États-Unis, Stephanie Paul s'est inspiré de la gouverneur d'Alaska Sarah Palin.

Les scènes de tournage ont été filmées en caméra Red One[5] en Allemagne en novembre-décembre 2010 et en Australie en janvier-février 2011[1].

Sortie[modifier | modifier le code]

Iron Sky est projeté en avant-première au 62e édition du Festival international du film de Berlin, le 11 février 2012[6] avant la sortie officielle en Finlande, le 4 avril 2012, et en Allemagne, le jour suivant.

Clins d'œils[modifier | modifier le code]

  • Le début de la scène où Adler se trouve avec Kortzfleisch est accompagnée de l'hymne national du Quatrième Reich qui a pour titre: Kameraden, wir kehren heim ! (Camarades, nous reviendrons à la maison !) qui reprend la même mélodie que le chant patriotique allemand : Die Wacht am Rhein (La Garde au Rhin).
  • La présidente des États-Unis ressemble fortement à Sarah Palin. Son vaisseau spatial est d'ailleurs nommé d'après George W. Bush, qui a été le dernier président républicain avant l'élection de l'ancienne gouverneur de l'Alaska, elle-même républicaine, au moment où se passe le film.
  • La scène où la chargée de communication de la présidente se plaint de son équipe est une référence à la célèbre scène où Adolf Hitler s'énerve contre ses généraux dans le film La Chute d'Oliver Hirschbiegel (Der Untergang, 2004).
  • La scène où Washington retient son salut nazi depuis son fauteuil roulant est une référence à l'épilogue du film Docteur Folamour de Stanley Kubrick (Dr. Strangelove, 1964) dans lequel le personnage éponyme peine à réfréner la nostalgie de son passé de scientifique au service du Troisième Reich.
  • Plusieurs scènes font également référence au film Le Dictateur de Charlie Chaplin (The Great Dictator, 1940), dont une version, écourtée et détournée de son sens initial, était utilisée comme film de propagande nazie sur la base lunaire.
  • Le vaisseau nazi, le Götterdämmerung (« le Crépuscule des Dieux ») est un clin d'oeil à l'opéra de Wagner L'anneau du Nibelung, dont on peut entendre un bref extrait (la chevauchée des Valkyries) durant l'attaque du G.W. Bush sur les vaisseaux nazis.
  • La commandant du G.W. Bush est habillé comme Freddy Mercury, dans le clip Radio Gaga.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « About the film », sur Iron Sky.net (consulté le 5 juin 2013)
  2. (en) « Finland's Iron Sky Falls On Cannes », sur Nordisk Film and TV Fond.com.,‎ 9 mai 2008 (consulté le 19 mars 2012)
  3. (en) Geoffrey Macnab, « New Holland joins Iron Sky team », sur Screen Daily,‎ 17 mai 2010 (consulté le 19 mars 2012)
  4. Une soucoupe volante à croix gammée : actualité du V-7, Joseph Altairac, Anomalies n°3, 1997.
  5. (en) Samuli Torssonen, « Blackstar Halo – Energia’s first Red camera vfx shots », sur Blog de Star Wreck.com,‎ 5 janvier 2010 (consulté le 19 mars 2012)
  6. Patrick Saint-Paul et Phalène de La Valette, « "Iron Sky" : les nazis de l'espace font polémique à Berlin », sur Le Figaro,‎ 17 février 2012 (consulté le 19 mars 2012)