Irène Adler

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Irene Adler)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Cet article concerne le personnage de l'univers de Sherlock Holmes. Pour le personnage de Marvel Comics, voir Destinée (comics).
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Adler.

Irène Adler est un personnage fictif de l'univers de Sherlock Holmes écrit par Sir Arthur Conan Doyle.

Elle apparaît dans la nouvelle Un scandale en Bohême (1891).

Biographie de fiction[modifier | modifier le code]

Irène Adler est une célèbre aventurière, très belle, née en 1858 dans le New Jersey.

Contralto, elle chante à La Scala, puis est prima donna à l'Opéra impérial de Varsovie. Après avoir abandonné la scène elle réside à Londres, tout en donnant toujours quelques récitals.

Dans Un scandale en Bohême, elle possède une photographie compromettante d'elle et de Von Ormstein, futur roi de Bohême qui doit se marier la semaine suivante.

Von Ormstein se rend chez Sherlock Holmes car il pense qu'Irène Adler va utiliser cette photographie dans le but de lui nuire.

Cependant Irène Adler est très amoureuse de Godfrey Norton avec qui elle se marie. Holmes sera même le témoin des mariés.

Grâce à un stratagème fondé sur le fait que lors d'un incendie, les gens ont tendance à protéger ce qu'ils ont de plus précieux, il découvre où Irène Adler cache cette photographie dans sa maison de Briony Lodge, Serpentine Avenue, Saint-John's Wood.

Irène Adler comprend alors que Sherlock Holmes est au courant de tout, et elle part dès le lendemain matin en Amérique avec son nouveau mari, emportant avec elle la photographie mais ce dans le seul but d'avoir une garantie à l'avenir contre Von Ormstein.

Particularités[modifier | modifier le code]

Irène Adler possède deux caractéristiques qui la rendent unique:

  • Irène Adler réussit à faire subir à Sherlock Holmes un de ses rares échecs (qu'il énonce dans la nouvelle Les Cinq Pépins d'orange). Elle ne doit cette victoire qu'à son habileté au déguisement et à sa vivacité d'esprit et non pas à un décès prématuré.
  • La première phrase de la nouvelle Un scandale en Bohème est : « Pour Sherlock Holmes elle est la Femme » (« To Sherlock Holmes she is always the woman »). Il lui reconnaît des qualités d'esprit supérieures à la moyenne car elle fait partie d'un de ses rares échecs. Il est aussi possible qu'il lui ait voué un amour platonique mais il n'y a aucune preuve tangible de cela, seulement des interprétations possibles (tout comme pour l'amour platonique suspecté entre Holmes et Watson). Comme récompense pour cette affaire, qui équivaut quand même à une victoire pour Von Ormstein, Sherlock Holmes ne demande que la photo représentant Irène Adler alors qu'il lui propose une bague sertie d'émeraudes en forme de serpent qui vaut sûrement une grosse somme d'argent.

Ses aventures apocryphes[modifier | modifier le code]

En littérature[modifier | modifier le code]

Comme d'autres personnages secondaires de la saga holmésienne, Irène Adler possède sa propre série d'aventures, écrite par Carole Nelson Douglas (en)

  • Bonne Nuit Mr Holmes
  • Sherlock Holmes et sa muse
  • Holmes contre l'irrésistible Irène
  • La dernière valse d'Irène.

Au cinéma et à la télévision[modifier | modifier le code]

Plusieurs actrices ont interprété le rôle d'Irène Adler dans divers films et téléfilms. Citons par exemple :

Lien externe[modifier | modifier le code]