IrcOp

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Un IRCop (terme anglais contraction de IRC Operator, prononcé IRC Op, et parfois IRCcop) est un opérateur IRC.

Fonctions[modifier | modifier le code]

Les opérateurs IRC sont chargés de faire respecter les règles du réseau et d'améliorer celui-ci dans divers secteurs, aussi bien techniques que relationnels. Parfois, ils sont amenés à modifier la configuration d'un serveur, voire du réseau.

Les permissions d'un opérateur IRC varient selon le serveur considéré, et la configuration de celui-ci. Il existe une hiérarchie des pouvoirs au sein des IRCops, allant de l'IRCop au NetAdmin (Administrateur du réseau). Le statut d'IRCop ne peut être donné que par les administrateurs (d'un serveur : server-admin, ou du réseau : NetAdmin) et les décisions de recrutement d'un nouvel IRCop sont bien souvent prises en équipe.

Les IRCops sont divisés en opérateurs locaux et globaux. Les premiers sont limités au(x) serveur(s) sur lesquels ils ont un accès spécifique, les seconds peuvent effectuer des actions affectant tous les utilisateurs sur le réseau (autrement dit, ils peuvent agir à partir d'un serveur X sur une personne connectée au serveur Y, les serveurs X et Y étant reliés).

Traditionnellement, une liste des opérateurs sur un serveur particulier est disponible dans le MOTD ou par la commande /stats o. La commande « /who 0 o » affiche la liste des IRCops disponibles et non cachés.

Capacités[modifier | modifier le code]

Afin de remplir leur rôle, les opérateurs IRC ont habituellement les capacités suivantes :

  • Forcer la déconnexion des utilisateurs (kill)
  • Bannir des utilisateurs au niveau du serveur ou des serveurs (K:line ou, respectivement, G:line)
  • Reconnecter les serveurs victimes d'un Netsplit
  • Gérer la configuration des serveurs, dans le cas où ils ont un rôle technique

D'autres responsabilités plus précises peuvent se rajouter, telles que la gestion des salons du serveur, des animations à l'échelle du serveur, etc. La possibilité de modérer un canal sans avoir le statut correspondant (Opérateur de canal ou semi-opérateur) n'est pas accessible systématiquement aux IRCops et fait l'objet d'une autorisation supplémentaire dans la O-line.


IRCop / Admin[modifier | modifier le code]

Un NetAdmin (Ou moins fréquemment IRCAdmin) s'occupe du fonctionnement technique du réseau, et a fortiori, de chacun des serveurs. Il peut être assisté dans cette tâche par un ou des server-admins (Administrateurs de serveur) qui ont chacun la charge d'un serveur. Par définition, ces deux postes sont réservés aux personnes ayant un accès physique et/ou distant aux machines hébergeant les serveurs IRC. Même s'ils ont des commandes supplémentaires sur chacun des serveurs, le NetAdmin et le server-admin sont des opérateurs globaux.

C'est, en général, l'administrateur de chaque serveur qui crée les O-lines (accès IRCop) propres à son serveur.

Types de bans[modifier | modifier le code]

Un IRCop peut interdire l'accès d'une manière permanente ou temporaire.

K-line[modifier | modifier le code]

Article détaillé : K-line.

Un K-line interdit l'accès à un certain serveur du réseau, et ce de manière temporaire ou permanente.

G-line[modifier | modifier le code]

Un G-line agit de la même manière que le K-line, mais celui s'applique sur l'ensemble des serveurs d'un réseau IRC.

Z-line[modifier | modifier le code]

Le Z-line est une interdiction globale qui est effectuée sur l'adresse IP d'un utilisateur plutôt que sur son « hostmask ». Ce type d'interdiction est souvent permanent.

D-line[modifier | modifier le code]

Article détaillé : D-line.

La particularité du D-line est que l'utilisateur affecté ne pourra même pas se connecter au serveur, alors que le K-line déconnectera.

Notes et références[modifier | modifier le code]