Iphigénie (sainte)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Iphigénie (homonymie).
Icône du XVIIIe siècle représentant sainte Iphigénie.

Iphigénie est une sainte du Ier siècle dont la vie est relatée dans La Légende dorée.

Fille du roi d'Éthiopie Egippus, elle est convertie au christianisme par l'apôtre Matthieu[1]. Lorsque Hirtacus succède à Egippus, il offre à l'apôtre la moitié de son royaume s'il convainc Iphigénie de l'épouser. Matthieu l'invite à la messe le dimanche suivant et lui explique qu'elle est déjà mariée au roi éternel. En réponse à cet affront, le roi envoie un de ses soldats passer Matthieu au fil de l'épée, puis il tente de mettre le feu à la demeure d'Iphigénie. Matthieu apparaît alors et retourne les flammes contre le palais royal. Le diable s'empare du fils d'Hirtacus, qui contracte la lèpre et finit par se suicider. Le peuple choisit alors le frère d'Iphigénie comme roi.

Iphigénie est fêtée le 21 septembre[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. The Golden Legend of Jacobus de Voragine, trans. and adapted by Ryan, Granger and Helmut Ripperger. (Arno Press: Longmans, Green & Co) 1941. pp. 561-566.
  2. « Sainte Iphigénie », sur Nominis (consulté le 18 mars 2014).