Iphigénie à Aulis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Iphigénie en Aulide.

Iphigénie à Aulis (en grec ancien Ἰφιγένεια ἡ ἐν Αὐλίδι / Iphigéneia hê en Aulídi) est une tragédie grecque d'Euripide produite en 406 av. J.-C.

Argument[modifier | modifier le code]

Nérée est, comme son nom l'indique, le père de toutes les Néréides. Il déploie ses violences dans les eaux d'Aonie et refuse de transporter les guerriers grecs, en route pour Troie. Pour apaiser sa colère, et laisser souffler les vents, il demande le sacrifice d'Iphigénie, fille d'Agamemnon. Lorsque l'intérêt public a vaincu la tendresse d'Agamemnon pour sa fille, lorsque le roi a vaincu le père, et qu'Iphigénie, prête à donner son sang pur, a pris place devant l'autel parmi les prêtres en larmes, la déesse est vaincue à son tour ; elle étend un nuage devant tous les yeux et pendant la cérémonie, au milieu du tumulte du sacrifice, elle remplace, dit-on, par une biche la jeune princesse de Mycènes. Alors, Artémis déesse de la chasse ayant été désarmée par cette victime mieux faite pour elle et la colère des flots, les mille vaisseaux reçoivent les vents en poupe et, après bien des épreuves, ils abordent sur la plage de la Phrygie.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]