Ionel Perlea

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ionel Perlea

Ionel (Jonel) Perlea (né le 13 décembre 1900 à Ograda et mort le 29 juillet 1970 à New York) est un chef d'orchestre d'origine roumaine, naturalisé américain en 1960. Il est le beau-frère de Mircea Eliade : son épouse, Lisette, est la sœur de Christinel, l'épouse de Mircea Eliade.

Biographie[modifier | modifier le code]

Perlea fait ses études musicales à Munich avec Beer-Waldbrunn (composition) et Kotana (piano), puis à Leipzig avec Graener, Lohse et Martisen. Il débute d'abord comme chef de chœur à Leipzig (1922-23), et à Rostock (1923-25), puis comme chef d'orchestre à Cluj en Roumanie (1927-28).

Il est nommé premier chef à L'Opéra de Bucarest (1928-32), puis directeur musical (1929-32). Il prend aussi la direction de l'Orchestre Symphonique de la Radio de Bucarest (1936-44), et enseigne la direction d'orchestre au Conservatoire de cette même ville (1941-44). Sa carrière est interrompue lorsqu'il est fait prisonnier par les Allemands (1944-45).

La guerre terminée, il quitte son pays natal et s'installe en Italie, où il devient chef permanent à l'Opéra de Rome (1945-47), puis débute à La Scala de Milan en 1947. Il parait également à Vienne, Berlin, Paris, etc.

Il est invité au Metropolitan Opera de New York, où il dirige pendant la saison 1949-50, puis se fixe aux États-Unis, où il prend la direction de l'Orchestre Symphonique du Connecticut, tout en enseignant la direction d'orchestre à la Manhattan School of Music à New York (1952-69).

Victime d'une crise cardiaque et d'une attaque cérébrale en 1957, qui le laisse partiellement paralysé, il apprend à diriger de la main gauche seule et reprend ses activités, surtout en concert et en studio d'enregistrement.

Discographie sélective[modifier | modifier le code]

  • Puccini - Manon Lescaut - Chœur et orchestre de l'Opéra de Rome (RCA, 1954)
  • Verdi - Aida - Chœur et orchestre de l'Opéra de Rome (RCA, 1955)
  • Verdi - Rigoletto - Chœur et orchestre de l'Opéra de Rome (RCA, 1956)
  • Donizetti - Lucrezia Borgia - Chœur et orchestre de la RCA italianne (RCA, 1966)

Sources[modifier | modifier le code]

  • Alain Pâris, Le dictionnaire des interprètes, Robert Laffont, 1989. ISBN 2-221-06660-X