Iona Yakir

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Iona Yakir

Iona Emmanouilovich Yakir (en russe : Иона Эммануилович Якир), né le 3 août 1896 à Kichinev et mort le 11 juin 1937 à Moscou, est un commandant en chef de l'Armée rouge qui fut un réformateur militaire majeur de l'entre-deux-guerres.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né de parents juifs pharmaciens à Kichinev (aujourd'hui Chișinău, en Moldavie), il fit ses études à Bâle (Suisse). Il devint membre du Parti bolchévique en 1917.

Commandant des troupes de l'Armée rouge en Ukraine durant la guerre civile, il réforma l'armée en collaboration avec Frounzé et Toukhatchevski. Il devint commandant de l'Armée rouge pour l'Ukraine à la mort de Frounzé en novembre 1925. C'est lui qui a notamment été à l'origine des armées de chars et de l'aviation soviétique.

Pris dans les purges staliniennes en même temps que Toukhatchevski, sous l'accusation montée de toutes pièces par Nikolaï Iejov d'être un agent nazi, il fut jugé lors du procès de Moscou de mai-juin 1937, condamné à mort et exécuté le 11 juin de la même année.

En 1957, Nikita Khrouchtchev l'a réhabilité.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :