Ion monoatomique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Un ion monoatomique est un ion formé à partir d'un atome (exemples : K+, Na+) ayant, par définition courante, gagné ou perdu un ou plusieurs électrons. Par opposition, un ion polyatomique s'est formé à partir d'un groupement d'au moins deux atomes (exemples : OH-, SO42-).

Cations monoatomiques[modifier | modifier le code]

Les cations monoatomiques sont des ions métalliques sauf le H+. Un cation de type I contient un atome qui forme un seul type d'ion. Un cation de type II contient un atome qui forme au moins deux types d'ions, c'est-à-ions avec différents nombres de charges. Dans ce cas, les suffixes "eux" et "ique" sont utilisés. Le suffixe "ique" indique l'ion qui a la charge la plus élevée :

Cations de type I
Hydrogène H+
Lithium Li+
Sodium Na+
Potassium K+
Rubidium Rb+
Césium Cs+
Magnésium Mg2+
Calcium Ca2+
Strontium Sr2+
Baryum Ba2+
Aluminium Al3+
Argent Ag+
Zinc Zn2+
Cations de type II
Fer(II) Fe2+ Ferreux
Fer(III) Fe3+ Ferrique
Cuivre (I) Cu+ Cuivreux
Cuivre(II) Cu2+ Cuivrique

Anions monoatomiques[modifier | modifier le code]

Les anions monoatomiques sont généralement obtenus par déprotonation d'hydracides :

Anions
Hydrure H
Fluorure F
Chlorure Cl
Bromure Br
Iodure I
Oxyde O2−
Sulfure S2−
Nitrure N3−
Phosphure P3−
Séléniure Se2-
Carbure C4-