Inventions et sinfonies

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Inventions et sinfonies (en allemand : Inventionen und Sinfonien), BWV 772-801, est le nom d'un cycles de 30 pièces composées par Johann Sebastian Bach.

Le recueil comprend 15 inventions à deux parties (inventios ou fugues à deux voix) et 15 sinfonia à trois parties (sinfonia ou fugues à trois voix). Les deux séries suivent exactement le même ordre de tonalités :

Fichier audio
Marcelle Meyer, Invention n°1 (info)

Des difficultés  pour  écouter le fichier ? Des problèmes pour écouter le fichier ?
  1. do majeur
  2. do mineur
  3. majeur
  4. mineur
  5. mi bémol majeur
  6. mi majeur
  7. mi mineur
  8. fa majeur
  9. fa mineur
  10. sol majeur
  11. sol mineur
  12. la majeur
  13. la mineur
  14. si bémol majeur
  15. si mineur

Le titre que Bach donne à ce recueil souligne la vocation pédagogique de ces pièces :

«  Un guide fidèle, dans lequel les admirateurs du clavecin trouveront une méthode d'apprentissage non seulement de l'art de jouer à deux parties, mais également à faire plus de progrès dans celui de gérer trois parties obbligato bien et correctement, et en même temps non seulement la façon d'obtenir de bonnes inventions, mais aussi la manière de les bien développer ; mais surtout, d'obtenir un style de jeu cantabile, et ce tout en obtenant un bon avant-goût de la composition. »

Comme Le Clavier bien tempéré, et la majorité de l'œuvre de Bach, les Inventions et symphonies ne furent pas publiées de son vivant, mais des copies manuscrites furent néanmoins largement diffusées avant sa première impression en 1801 ; depuis ce recueil a été largement utilisé dans l'enseignement.

Ses inventions sont écrites sous la forme d'un canon renversable à l'octave ; les sinfonias présentent parfois une écriture en double ou triple-sujet (invention à trois voix n°9 en Fa mineur par exemple).

Partitions gratuites[modifier | modifier le code]