Invention (technique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Invention

Sur les autres projets Wikimedia :

Une invention est une méthode, une technique, un moyen nouveau par lequel il est possible de résoudre un problème pratique donné.

Une invention est en général reconnue par la délivrance d'un brevet d'invention. On ne dépose pas un brevet, mais une demande de brevet.

Invention et innovation[modifier | modifier le code]

- inventer c’est créer un nouveau produit ou dispositif, un nouveau procédé ou méthode d’obtention d’un résultat inconnu jusque-là ;

- innover diffère d’inventer au sens où tous les éléments constitutifs sont non seulement connus, mais de plus le résultat à obtenir est totalement prévisible.

Pour vous fixer les idées, le fait d’ajouter un chrono-contacteur à une cafetière qui mettra cette dernière en fonctionnement à l’heure que vous aurez déterminée à l’avance tout en vous servant de réveil matin n’est en aucun cas une invention mais une innovation.

Le concept d'invention est très proche de celui d'innovation, mais distinct : une innovation est construite sur une invention, mais toute invention ne donne pas lieu à une innovation.

Par exemple, Alistair Pilkington a inventé le procédé de fabrication du verre plat sur bain d'étain (procédé float) dont on dit qu'il s'agit d'une innovation technologique majeure qui a révolutionné l'industrie du verre. Denis Papin a inventé l'autocuiseur en 1679 avec son digesteur, sans l'exploiter commercialement, SEB a lancé en 1953 sa super-cocotte sur le marché français, c'est un succès (innovation).

La distinction majeure est qu'une invention est la concrétisation isolée d'une idée créative, alors qu'une innovation est un nouveau produit introduit avec succès sur un marché. Ainsi, le procédé de Pilkington est une invention, sa diffusion dans l'industrie du verre est une innovation.

Dans le cadre du droit de la propriété intellectuelle, le traité de Genève de 1978 définit les inventions scientifiques comme « la reconnaissance de phénomènes, propriétés ou lois de l’univers physique qui jusqu’à présent n’avaient pas été reconnus et susceptibles de vérification. »[réf. souhaitée].

Une innovation ne se protège pas par une demande de brevet: c'est l'invention sous-jacente qui est brevetée. Par contre, l'innovation peut faire l'objet d'un dépôt de modèle, voire de marque.

Invention et découverte[modifier | modifier le code]

L'invention revêt toujours un caractère technique. Il peut s'agir d'un produit ou d'un procédé, ce dernier couvrant l'ensemble des produits mis en oeuvre à l'obtention du résultat.

L'on découvre ce qui préexistait, l'on invente quelque chose qui n'existait pas jusqu'alors.

Les découvertes font partie de L'Encyclopédie au XVIIIe siècle qui l'élargissent au domaine du progrès et technique du terme d'invention.

L'histoire démontre par ailleurs que la découverte de lois physiques et de phénomènes chimiques est à l'origine de multiples inventions : les propriétés de l'électricité ont donné naissance au télégraphe, au téléphone et à une multitude d'appareils électriques, le principe de la réflexion totale est à la base de la fibre optique, les semi-conducteurs ont permis de développer l'électronique et l'informatique, etc.

Inventions accidentelles[modifier | modifier le code]

Liste des découvertes et inventions liées au hasard

Mythe des inventions soudaines[modifier | modifier le code]

Contrairement à l’habitude usuelle de croire que les inventions proviennent d'instants de génie de merveilleux inventeurs, qui seraient des êtres « à part », certains chercheurs pensent que les inventions sont en réalité le résultat d’un long et difficile processus d’accumulation de connaissances, d’innovation, qui progresse par petits pas par les apports de multiples chercheurs[1].

Salons des inventions[modifier | modifier le code]

Il existe divers Salons de l'invention, où des inventeurs présentent leurs nouvelles inventions :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Eureka! It Really Takes Years of Hard Work, New York Times, 3 février 2008: « As humans, we want to believe that creativity and innovation come in flashes of pure brilliance, with great thunderclaps and echoing ahas. Innovators and other creative types, we believe, stand apart from the crowd, wielding secrets and magical talents beyond the rest of us. Balderdash. Epiphany has little to do with either creativity or innovation. Instead, innovation is a slow process of accretion, building small insight upon interesting fact upon tried-and-true process. Just as an oyster wraps layer upon layer of nacre atop an offending piece of sand, ultimately yielding a pearl, innovation percolates within hard work over time. »

Sources[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]