Intrusion (géologie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Intrusion (homonymie).
Bloc diagramme schématique, modélisant les différents types d'intrusions.
Plutons allochtones :
1. Intrusion respectant les lignes de forces de l'encaissant mais en déformant la couche supérieure : laccolite.
2. et 4. Intrusion traversant les couches géologiques : dyke.
5. Intrusion respectant les lignes de forces de l'encaissant sans déformation : sill.
7. Intrusion respectant les lignes de forces de l'encaissant mais en déformant la couche inférieure : lopolite.

Plutons autochtones :
3. Domaine des anatéxites, anatexie crustale avec piégeage du liquide in situ, conduit à une morphologie de batholite

Volcanisme :
6. Cheminée volcanique.

Une intrusion est une roche liquide qui se forme sous la surface de la Terre. Le magma sous la surface est lentement poussé du plus profond de la terre dans les fissures ou les espaces qu'il peut trouver.

Comme la roche liquide se refroidit lentement dans un solide, les différentes parties du magma cristallisent en minéraux. Beaucoup de chaînes de montagnes, comme la Sierra Nevada en Californie, sont formées principalement par des roches intrusives comme le granite.

L'intrusion peut prendre la forme d'un pluton, d'un sill, d'un dyke, d'un neck, etc.

La Devils Tower aux États-Unis, un neck révélé lorsque la roche moins dure l'entourant s'est érodée.

Notes et références[modifier | modifier le code]