Introversion Software

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Introversion Software

Création 17 janvier 2002
Fondateurs Chris Delay, Mark Morris, Thomas Arundel
Slogan thinking, feeling, judgement, perception, sensation, intuition, extraversion, introversion
Siège social Drapeau d'Angleterre Walton-on-Thames (Angleterre)
Direction Mark Morris
Activité Jeux vidéo
Effectif 7
Site web http://www.introversion.co.uk

Introversion Software est une entreprise britannique de développement de jeux vidéo indépendants. Elle a été fondée fin 2001 par trois amis qui se sont rencontrés alors qu'ils étaient étudiants à l'Imperial College London : Chris Delay, Mark Morris et Thomas Arundel.

Introversion est notamment connue pour ses titres Darwinia et Defcon.

Historique[modifier | modifier le code]

À ses débuts, l'entreprise n'a pas de bureaux : les développeurs travaillent chez eux ; c'est d'ailleurs à cette époque qu'ils se définissent comme « les derniers des programmeurs en chambre »[1]. Ce n'est que lorsqu'ils travaillent sur leur quatrième titre, Multiwinia, qu'ils emménagent dans des bureaux.

Leur premier jeu, Uplink, est conçu et programmé presque exclusivement par Delay, tandis que Morris et Arundel s'occupent de la partie matériel, business et marketing. L'investissement de départ, modeste, leur permet d'acheter des CD vierges et des cartouches d'encre pour imprimante. Ainsi, les premières copies du jeu sont produites à la main. L'entreprise arrive à rembourser son investissement en quelques heures grâce aux commandes. Une communauté importante se créée ; l'équipe engage un nouveau programmeur, Andy Bainbridge, et commence à travailler sur deux autres titres : Darwinia et Defcon.

Darwinia sort en mars 2005 et est bien accueilli par la critique[réf. nécessaire]. Il est ensuite distribué sur Steam à partir du 14 décembre 2005. Uplink l'a ensuite rejoint sur cette plate-forme de distribution de contenu en ligne durant l'été 2006. Le 29 septembre 2006, Introversion Software publie son troisième jeu, Defcon, qui devient son plus gros succès. Multiwinia est publié le 19 septembre 2008.

Aujourd'hui, l'entreprise emploie douze personnes[2].

Historique financier[modifier | modifier le code]

Malgré une sortie discrète due à un budget limité à 600£ lors de la création de l'entreprise en 2001[3], Uplink, leur premier titre, est non seulement bien accueilli par la critique, mais est aussi un succès commercial : les ventes génèrent 120 000£ les quatre premiers mois. Durant l'E3 2002, l'équipe dépense en une semaine 10 000£ « en hors-bord et en voitures de course »[3], avant d'apprendre que « dans l'industrie du jeu vidéo, vous faîtes 75 % de vos revenus pendant les six premiers mois ». Grâce aux commandes, les fonds de l'entreprise se portent encore bien jusque noël 2002. Les royalties dus par Strategy First (en) pour la distribution aux États-Unis se font attendre (Strategy First sera bientôt poursuivi en recours collectif pour banqueroute aux États-unis, avant d'être racheté par Silverstar Holdings en 2005), si bien que l'entreprise est au bord de la faillite à l'été 2003[3]. Certains membres de son équipes sont obligés de vendre la plupart de leurs biens personnels, avec pour seul espoir le succès de Darwinia, alors en développement. Durant l'année 2004, les ventes de Uplink rapportent 3 000£ par mois, mais ils sont absorbés par les frais de gestion et la location du serveur web[3].

Darwinia est finalement publié en mars 2005, mais malgré un très bon début des ventes et un score de 90 % attribué par PC Gamer, les ventes chutent assez rapidement (certainement en partie à cause du prix de vente élevé, fixé à 29.99£)[3]. Quelques mois plus tard, l'équipe contacte Valve pour étendre la distribution de leurs titres[4]. La sortie de Darwinia sur Steam le 14 décembre 2005 permet à l'entreprise de continuer à développer leur troisième jeu, Def-Con.

Le 15 septembre 2006, à l'ouverture des précommandes de Def-Con, Introversion dépense ses derniers 1500£. Mais là encore, les ventes sont bonnes et la sécurité de l'entreprise est assurée pour plus d'un an. Selon Tom Arundel, « Steam a fait d'Introversion un succès commercial »[5],[6].

Communauté[modifier | modifier le code]

Uplink et Darwinia ont une communauté de modding importante.

Ludographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Introversion Software » (voir la liste des auteurs)

  1. « The last of the bedroom programmers » (NdT)
  2. « About Us » (consulté le 21 mai 2010)
  3. a, b, c, d et e (en) Thomas Arundel, « Becoming a proper company.... »,‎ 29 janvier 2007 (consulté le 3 juin 2010)
  4. (en) « Introversion talk Steam »,‎ 15 juillet 2006 (consulté le 3 juin 2010)
  5. « Steam has made Introversion a commercial success » (NdT)
  6. (en) Paul Hyman, « State of the Industry: Digital Distribution », Game Developer Magazine, CMP Media,‎ mars 2007, p. 14

Lien externe[modifier | modifier le code]