Introït

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'introït est une pièce de chant grégorien, la première de celles qui composent le propre de la messe. On le trouve dans le graduel.

Structure musicale[modifier | modifier le code]

Musicalement, l'introït se compose d'une antienne suivie d'un verset. L'antienne est d'un style généralement très orné voire fleuri, moins que le graduel mais nettement plus que la communion. Le verset est tiré d'un psaume. Il est chanté sur un ton psalmodique plus orné que celui des offices. Après avoir chanté le verset, le chœur chante le verset du Gloria puis reprend da capo jusqu'à la fin de l'antienne.

L'exécution du verset d'introït est réservée au chœur, qui doit être d'un niveau relativement confirmé. Celle du verset peut être confiée à des choristes plus occasionnels, mais demande tout de même une certaine formation.

Premiers mots de l'introït[modifier | modifier le code]

La messe particulière célébrée un jour donné était traditionnellement désignée par les premiers mots de son introït. Les messes dont le titre est passé dans le langage courant sont par exemple :

  • Requiem (messe des morts) qui commence par Requiem aeternam dona eis Domine (« Seigneur, accorde leur le repos éternel »).
  • Quasimodo, qui a donné son nom au personnage de Victor Hugo, vient des premiers mots de l'introït Quasi modo geniti infantes, alleluia (« Comme des enfants nouveau-nés, alleluia, en êtres doués de raison, sans fourberie, soyez avides de lait, alleluia »[1]), du premier dimanche après Pâques.

L'introït ouvre la célébration, et donne l'ambiance de la fête. Ainsi les introïts Gaudete (troisième dimanche de l'Avent) et Laetare (quatrième dimanche de Carême, célèbres parce que c'étaient autrefois les deux seules occasions où le célébrant revêtait des ornements de couleur liturgique rose, traduisent dès le premier mot une ambiance de joie venant éclairer un temps de pénitence et de préparation.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

En anatomie, l'introït peut également désigner l'ouverture du vagin au niveau du vestibule vulvaire, en partie obstruée par l'hymen chez la femme vierge.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Quasi modo geniti infantes, rationabiles, sine dolo lac concupiscite, alleluia.

Bibliographie[modifier | modifier le code]