International New York Times

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Herald.
International New York Times 2013 logo.svg
'International Herald Tribune'

Pays Drapeau de la France France
Langue anglais
Périodicité quotidien
Genre presse généraliste
Diffusion 241 625 ex. (2007)
Date de fondation 1887
Éditeur Le New York Times
Ville d’édition 4, place des Vosges
Paris-La-Défense (Courbevoie)

Propriétaire The New York Times Company
Directeur de publication Stephen Dunbar-Johnson
Rédacteur en chef Alison Smale
ISSN 0294-8052
Site web International New York Times

L'International New York Times, (précédemment l'International Herald Tribune, également appelé IHT ou le « Tribune ») est un quotidien américain de langue anglaise dont le siège se situe à La Défense en France.

Histoire[modifier | modifier le code]

Créé à Paris en 1887 par le journaliste américain James Gordon Bennett junior, le quotidien Paris Herald[1] puis New York Herald Tribune est une édition européenne du grand quotidien New York Herald, créé et développé par James Gordon Bennett senior, il avait une large ouverture sur l'actualité internationale. Cette édition était notamment destinée aux Américains expatriés.

Le New York Herald est le 1er journal à avoir publié la photographie Lunch atop a Skyscraper en 1932.

Durant l’Occupation, la publication du New York Herald fut suspendue et remplacée par le journal germanophone, la Pariser Zeitung. À la suite de l’arrêt de l’édition new-yorkaise du New York Herald en 1966, l’édition internationale fut reprise par le Washington Post et le New York Times qui le rebaptisèrent International Herald Tribune. Il est aujourd’hui édité à Paris, imprimé dans 39 villes et lu dans 180 pays, soit la quasi-totalité des pays du monde[2]. Les deux tiers du lectorat ne sont pas américains[2]. Depuis 2003, The New York Times Company est l’actionnaire unique du International Herald Tribune. En décembre 2007, le International Herald Tribune lance un supplément gratuit pour l’édition du week-end, le T qui est consacré au monde du luxe. Suzy Menkes dirige la rubrique mode.

Le 15 octobre 2013, le journal devient une déclinaison du New York Times qui le rebaptise International New York Times[1].

Identité visuelle (logo)[modifier | modifier le code]

Dans la fiction[modifier | modifier le code]

L'actrice américaine Jean Seberg entra dans la légende du cinéma français, et particulièrement de la Nouvelle Vague, en déclamant « New York Herald Tribune ! » sur les Champs-Élysées, dans le film À bout de souffle de Jean-Luc Godard, avec Jean-Paul Belmondo.

Le journal fait également une apparition dans le film Anthony Zimmer de Jérôme Salle. En effet, le malfrat Anthony Zimmer utilise les petites annonces du quotidien afin d'envoyer des messages codés.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]