International House of Prayer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
International House of Prayer à Kansas City dans le Missouri.

La Maison Internationale de la Prière (en anglais International House of Prayer ou IHOP) est une organisation évangélique chrétienne basée dans la ville de Kansas City aux États-Unis. Elle a été créée le 19 septembre 1999 par le pasteur Mike Bickle. Elle accueille sans distinctions toutes les confessions chrétiennes. Elle a pour objectif la reconstruction et la restauration du tabernacle de David, ainsi que la réalisation d'une prière permanente ( 24h/24h, 7j/7j ). Il y a un peu plus de quarante Maisons aux États-Unis, en Israël et ailleurs dans le monde, qui ne sont pas supportées par l'IHOP autrement que par effet de bouche-à-oreille.

L'organisation[modifier | modifier le code]

Historique[modifier | modifier le code]

Au printemps 1983, une église de Kansas City tenue par le pasteur Mike Bickle a tenu une réunion de prière et de jeune pendant 21 jours. À cette occasion Micke Bickle affirma que Dieu lui avait parlé de vive voix, ainsi qu'à d'autres dirigeants de l'église. Il déclara qu'il allait établir un ministère de prière officiant 24h par jour suivant quatre principes : 1) la prière nuit et jour, 2) la sainteté du cœur, 3) une foi inébranlable 4) d'abondants dons aux pauvres[1].

En 1999, l'organisation annonce son emploi du temps de 24h / 24h.

En 2008, la Maison Internationale de la Prière de Kansas City déclare avoir 400 employés, 700 étudiants et des centaines d'internes engagés dans la prière, le jeune et la quête passionnée de Dieu.

Stages[modifier | modifier le code]

La Maison Internationale de la Prière propose différents stages à différentes populations. Par exemple un stage intensif de 3 semaines destiné aux adolescents de 13 à 17 ans (Summer Teen Intensive). Mais aussi des périodes de 6 mois avec immersion totale, formation, conférences, livres, participation à la vie et aux obligations de l'organisation dont le coût est de 4 900 $ (OneThing).

Critiques[modifier | modifier le code]

Sur le mouvement initial KCP[modifier | modifier le code]

L'IHOP une résurgence du mouvement des "Kansas City Prophets" ou KCP[2]. Ce mouvement a éclaté en 1991, en raison des doutes pesant sur quelques-uns des « prophètes de Kansas City » : scandales, immoralité, certains étaient même invités à quitter la ville.

Rapport du Révérend Ernest Gruen

Un document en anglais, intitulé Pratiques aberrantes dans la confrérie de la ville de Kansas[3] et daté de 1990 - 1991, recense et documente de nombreuses démarches jugées comme inacceptables, dangereuses moralement et spirituellement ou encore qualifiées "d'hérésies".

Caractéristiques sectaires[modifier | modifier le code]

Certaines caractéristiques - engagement total 24h/24h, foi "inébranlable", non rémunération pour services rendus - posent des questions quant à l'aspect potentiellement sectaire de l'organisation. Les évènements fondateurs du mouvement que sont les communications divines des leaders sont un élément typiquement avancé par des gourous afin de justifier leurs actes. Ces détails invitent à la prudence.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Erik Eckholm, « Where Worship Never Pauses », The New York Times,‎ 9 juillet 2011 (ISSN 0362-4331, lire en ligne).
  2. Bref historique du mouvement prophétique de Kansas City
  3. (en) Documentation of the aberent practices and teachings of Kansas City Fellowship - Pratiques aberrantes au KCP - Par le Révérend Ernest Gruen - 1990/91

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Bryan L. Hudkins, An Analysis of the International House of Prayer's Teaching and Practice on Intercessory Prayer, Wheaton College,‎ 2003, 432 p.
  • (en) Frederic P. Miller, Agnes F. Vandome et John McBrewster, International House of Prayer, VDM Publishing,‎ 2011, 22 p. (ISBN 9786135501858).