Interféron bêta-1a

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Interféron bêta 1a
Interféron bêta-1a
Identification
No CAS 145258-61-3
Code ATC L03AB07, L04AA23
DrugBank DB00060
Propriétés chimiques
Formule brute C908H1406N246O252S7  [Isomères]
Masse molaire[1] 20 024,831 ± 0,985 g/mol
C 54,46 %, H 7,08 %, N 17,21 %, O 20,13 %, S 1,12 %,
Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

L'interféron bêta 1a est une glycoprotéine recombinante de 166 acides aminés, ayant une séquence et un état de glycosylation identique à l'interféron bêta humain naturel. Il agit sur la sclérose en plaques en tant qu'immunomodulateur. Il est commercialisé en France sous le nom de Rebif (22 et 44) par le laboratoire Merck Serono Europe.

Synthèse pharmaceutique[modifier | modifier le code]

Il est produit par une lignée cellulaire (cellules de cobaye CHO) qui a été modifiée pour contenir et surexprimer le gène humain. L'avantage de la production dans des cellules mammifères est que celles-ci peuvent glycosyler la protéine recombinante, ce que ne peuvent faire les bactéries E. coli modifiées génétiquement qui produisent l'interféron bêta 1b.

Traitement à base d'interféron bêta 1a[modifier | modifier le code]

L'interféron bêta 1a est un traitement de la sclérose en plaques de type rémittente.

Rebif 22 est une solution injectable sous-cutanée en seringue pré-remplie. Chaque seringue pré-remplie contient 22 microgrammes d'interféron bêta 1a[2]. Le traitement a été conçu par le laboratoire Merck Serono.

Les seringues de Rebif 22 doivent être placées au réfrigérateur à une température comprise entre 2 à 8 °C. Les seringues peuvent être conservées en extérieur jusqu'à 25 °C pour une période limitée ne dépassant pas un mois. En aucun cas, il ne faut mettre Rebif 22 au congélateur.

Effets secondaires de l'interféron bêta 1a[modifier | modifier le code]

Ses effets secondaires principaux sont :

Notes et références[modifier | modifier le code]